Technologies

"Les entreprises devraient profiter des installations téléphoniques virtuelles"

| mise à jour

Walter Bichsel, Responsable Business Development & Product Management B2B chez UPC, explique les diverses possibilités s'offrant aux entreprises et les éléments auxquels elles doivent faire attention lors de leur passage au tout IP.

Walter Bichsel, Responsable Business Development & Product Management B2B, UPC
Walter Bichsel, Responsable Business Development & Product Management B2B, UPC

Le passage au all-IP est-il déjà terminé? Que reste-t-il à faire?

Depuis des années, UPC Suisse fait partie des fournisseurs leaders pour les prestations basées sur la technologie VoIP. Le service des clients commerciaux de UPC Suisse a tout de suite misé sur cette technologie et affiche ainsi plus de dix ans d’expérience dans ce domaine. Le passage au all-IP est donc terminé.

À quoi les entreprises qui souhaitent y passer doivent-elles prêter attention?

Elles ont besoin d’une bonne connexion Internet. En effet, il est possible de donner la priorité aux données téléphoniques sur l’autoroute des données. Cela permet de garantir un service de téléphonie sans faille, même avec une largeur de bande minime. Elles devraient aussi profiter des installations téléphoniques virtuelles. La téléphonie peut être intégrée dans des systèmes de traitement de données, applications Cloud ou infrastructures office/home existants sans interface particulière. Les Virtual PBX remplacent les installations actuelles pour une fraction de leur prix. Enfin, elles doivent penser à la sécurité. Les raccordements Internet d'aujourd'hui remplissent généralement toutes les exigences en la matière, mais les clients peuvent se prémunir contre les risques résiduels. Lors de pannes de connexion Internet, il est également possible d'activer une double connexion indépendante du point de vue technologique.

Où y a-t-il eu des retards?

La suppression ISDN est un problème pour Swisscom. Chez UPC, le all-IP est en place depuis longtemps.

Qu’a-t-on fait de l’ancienne infrastructure?

Le passage à VoIP comporte de nombreux avantages. Or, les téléphones ISDN traditionnels et les alarmes et installations techniques ne fonctionnent plus. Les entreprises doivent parfois dépenser des sommes importantes pour les modifier. UPC Suisse propose ainsi encore des raccordements ISDN pour les entreprises et seule la transmission a lieu par IP. L'installation téléphonique est alors connectée à une passerelle VoIP. De cette manière, il est possible de continuer d’utiliser l’installation ISDN existante.

Quelles sont les possibilités?

Aujourd'hui, grâce à une plus grande largeur de bande, les conversations vidéo en HD sont devenues réalité. Les réunions peuvent donc avoir lieu virtuellement. Cerise sur le gâteau, nul besoin de procéder à des investissements supplémentaires, car un laptop et une connexion à Internet rapide suffisent. De plus, la VoIP permet d’être joignable au même numéro, sans infrastructure physique, que ce soit au bureau, à la maison ou en déplacement. Enfin, une app pour smartphone permet d’utiliser son numéro fixe dans le monde entier aux mêmes tarifs qu’en Suisse.

Webcode
DPF8_95767