Salon de l’auto

La station-service de demain aura des airs de lounge branché

| mise à jour

Au salon de l'auto de Genève, l’institut de recherche Empa, l'Union Pétrolière et Hyundai présentent leur vision de la «station-service du futur».

Au salon de l'auto de Genève, les visiteurs seront peut-être intrigués par un stand un peu spécial. Un espace n’alignant pas de grosses cylindrées ou concept-cars mais évoquant un lounge fonctionnel de style épuré. Un personnel vêtu à la mode de certains films d’anticipation sert le café, non loin d’une zone de relaxation et de tables design équipées de chargeurs pour smartphones.

Imaginé en commun par l'Union Pétrolière, l’institut de recherche Empa et Hyundai, ce stand à l’ambiance relaxante projette en fait les visiteurs du salon dans la «station-service du futur».

Hydrogène créé à partir du surplus d’électricité renouvelable

En marge du stand, le nouveau modèle à pile à combustible de Hyundai se tient prêt à recevoir une recharge d’hydrogène via une borne munie d’un écran tactile. «Il existe seulement deux bornes de ce type en Suisse. Les visiteurs ont ici l’occasion de l’essayer», explique un représentant de l’Empa à ICTjournal. Le stand fournit en outre des informations sur la multiplication des types de carburant et leur usage: essence et gazole, mais aussi biocarburants, carburants synthétiques, électricité et donc hydrogène. Un combustible qui, explique l’Empa, peut être créé à partir du surplus d’électricité renouvelable généré en période estivale. Ce surplus peut aussi être converti en méthane (gaz) ou en carburants liquides.

Pivot central de la mobilité

Quant à l’ambiance de style lounge, elle s’inscrit dans une vision de la station-service vue comme pivot central de la mobilité. Un lieu où il fera bon patienter plusieurs heures pour recharger une voiture électrique et qui fournira différents services, Wifi gratuit, café, espace détente, voire davantage: «A la station-service, vous trouverez peut-être une pharmacie, un spa ou un point de retrait pour les colis», expliquent les partenaires à l'origine de cette station-service de demain (tout de même pas encore d’après-demain…)

Webcode
DPF8_83587