Naissance de Chronicle

Alphabet (Google) fonde une compagnie de cybersécurité

| mise à jour

Alphabet, maison mère de Google, crée la firme de cybersécurité Chronicle, spin-off de sa filiale X (anciennement Google X Lab). Chronicle propose une plateforme d’analyses des cyber-menaces basée sur du machine learning.

L'équipe de Chronicle au travail.
L'équipe de Chronicle au travail.

Alphabet, la maison mère de Google, crée une compagnie de cybersécurité. Baptisée Chronicle, il s’agit d’une émanation de X (anciennement Google X Lab), filiale d’Alphabet se focalisant sur le développement d’innovations au potentiel disruptif. Verily (anciennement Google Life Sciences) ou Waymo (voitures autonomes) sont par exemple issus des recherches menées par les équipes de X.

Devenue une firme après deux ans de développement menée au sein de X, Chronicle propose le service anti-malware VirusTotal. Ainsi qu’une plateforme cloud d’analyse de données orientée sur les cyber-menaces, exploitant l’intelligence artificielle et le machine learning. Présentée ainsi, l’offre de Chronicle n’a rien d’inédit et détone quelque peu parmi les autres projets à connotation futuriste des labos de X.

Objectif: lutter dix fois mieux contre les cyber-menaces

Responsable chez X, Astro Teller explique sur son blog en quoi Chronicle avait sa place parmi les autres projets de recherche du labo, précisant que ce dernier a toujours eu pour vocation de «trouver de nouvelles approches radicales pour réaliser quelque chose dix fois mieux». Ajoutant que ce principe est évidemment applicable à la lutte contre les cyber-menaces, à l’heure où les entreprises «ne peuvent plus suivre le nombre croissant, la sophistication et l'ambition des attaques». Selon lui, une solution réellement disruptive dans ce domaine reste à créer et sera en mesure de prédire et détourner les cyberattaques avant qu'elles ne s'infiltrent dans le réseau d'une organisation. Telle est l’ambition de Chronicle, avec sa plateforme intelligente conçue pour aider les équipes IT à capturer et analyser les signaux de sécurité plus efficacement.

Le CEO de Chronicle Stephen Gillett met en avant le fait que les technologies de la compagnie reposent sur l’infrastructure «rapide, puissante et hautement évolutive qui alimente toute une série d'autres initiatives, chez Alphabet, nécessitant une énorme puissance de traitement et de stockage.» Outre cet avantage, Chronicle promet de fournir aux entreprises un meilleur aperçu des cyber-menaces avec des fonctionnalités de machine learning et de recherche avancée. L’objectif est permettre de trouver des modèles, dans d'énormes volumes de données, qui ne sont «pas facilement repérables par les humains».

Webcode
DPF8_77391