IT Press Tour

Spécialiste du backup «cloud-to-cloud», Spanning affiche ses ambitions

| mise à jour

Start-up texane proposant des solutions de sauvegarde et restauration d’applications SaaS, Spanning compte accélérer son expansion en Europe.

Jeff Erramouspe, CEO de Spanning. (Source: ICTjournal)
Jeff Erramouspe, CEO de Spanning. (Source: ICTjournal)

Spécialisée dans les solutions de backup d’applications SaaS (G Suite, Salesforce, Office 365), la start-up texane Spanning compte accélérer sa croissance, notamment en renforçant sa présence en Europe. Des projets que le fournisseur semblait prêt à mettre de côté il y a encore quelques mois, a laissé entendre le CEO Jeff Erramouspe, rencontré en Californie à l’occasion de l’IT Press Tour*. Racheté par EMC en 2014, Spanning n’a pas pu compter sur des moyens à la hauteur de ses ambitions une fois passé en mains de Dell EMC. La start-up a alors repris son indépendance, avant de se faire racheter par Insight Venture Partner ce printemps dans un contexte de dynamisme retrouvé (90% de croissance sur 12 mois, une vingtaine d’employés en plus depuis fin 2016).

Spanning propose des solutions de sauvegarde et restauration en mode «cloud-to-cloud». Le backup des données de G Suite, Salesforce et Office 365 que la start-up se propose de prendre en charge repose ainsi sur une plateforme cloud public. «On fait appel à AWS, c’est profitable et les nouvelles fonctionnalités livrées en permanence rendent nos services toujours plus performants», explique Jeff Erramouspe. Le CEO avait bien conscience que pour certaines entreprises européennes, voir leurs données sauvegardées sur le cloud d’Amazon n’est pas forcément rassurant. «Mais depuis que nous proposons le stockage dans un datacenter d’AWS en Europe, à Dublin, les réticences ont disparu», assure le CEO. Avant de préciser travailler à rendre les solutions de Spanning totalement conformes aux exigences imposées par la RGPD (la nouvelle réglementation européenne en matière de protection des données) qui entrera en vigueur dans quelques mois.

(*) Notre rédaction participe à l’IT Press Tour (www.itpresstour.net) du 4 au 8 décembre. Ce séjour dans la Silicon Valley permet à 14 sociétés américaines de présenter leurs activités à un groupe de journalistes européens. Le vol et l’hôtel sont financés par les entreprises.

Webcode
DPF8_72377