Robo-advisor

La fintech suisse Selma lance un service en investissements par tchat

| mise à jour

La start-up suisse Selma Finance lance la version bêta d’un service en investissements basé sur du tchat avec l’avatar d’une conseillère virtuelle.

Le chatbot de Selma fait office d’interface entre les utilisateurs et l’équipe de spécialistes en investissements financiers de la start-up suisse. (Source: Selma Finance)
Le chatbot de Selma fait office d’interface entre les utilisateurs et l’équipe de spécialistes en investissements financiers de la start-up suisse. (Source: Selma Finance)

La start-up alémanique Selma Finance lance la version bêta d’un service de conseil en investissements. Particularité: axé sur la convivialité, il s’articule autour de simples interactions par tchat avec l’avatar d’une conseillère virtuelle. Ce chatbot fait office d’interface entre les utilisateurs et l’équipe de spécialistes en investissements financiers de Selma, des experts humains assistés d’une technologie de robo-advisor fait maison.

Le service de Selma va se baser sur la situation financière de l’utilisateur, son potentiel d’économie et sa propension à prendre des risques. A l’instar d’autres robo-adivsors, toutes ces informations servent à déterminer un profil d’investissement pour automatiser une stratégie d’investissement, reposant sur une combinaison personnalisée d’actifs à risques ou non. En fonction du profil de l’utilisateur, ces actifs seront sélectionnés dans différentes classes (actions d’entreprises, immobilier, obligations d'entreprise et gouvernementales, ETF, etc.) La start-up précise qu’elle s’occupe d’ouvrir un compte auprès de la filiale suisse de Saxo Bank une fois les fonds de l’utilisateur reçus.

La bêta de Selma est proposée en tant qu’application web adaptée au mobile. Pour l’heure uniquement en anglais et en allemand. Contacté par la rédaction, Kevin Linser, l’un des co-fondateurs de Selma, précise que des apps iOS et Android sont au programme. Il ajoute que le service va aussi par la suite être disponible dans d’autres langues, le français étant prioritaire.

Webcode
DPF8_56953