Confidentialité

ProtonMail développe un service VPN

| mise à jour

Le spécialiste de la messagerie chiffrée end-to-end ProtonMail élabore actuellement un service VPN. Encore sous le sceau du secret, le projet est testé avec un nombre limité d'utilisateurs.

(Source: ProtonMail)
(Source: ProtonMail)

Le fournisseur de service d'e-mail chiffré ProtonMail élabore actuellement un service VPN. Encore confidentiel, ce projet doit apporter au public «un service VPN sécurisé et fiable qui résout bon nombre des défauts de sécurité qui ont un impact sur les services VPN existants», explique Andy Yen, cofondateur de la start-up genevoise. Pour l'heure, la solution est uniquement testée avec un nombre limité d’utilisateurs, dans une version bêta.

ProtonMail explique s'être mis à analyser les services VPN existants en réponse aux demandes des utilisateurs. «Comme nous avons creusé en profondeur, nous avons trouvé de nombreuses failles de sécurité et de confidentialité avec la plupart des services VPN existants. C'était en fait l'impulsion qui nous a poussés à commencer à travailler sur VPN», explique Andy Yen. Pour le cofondateur, les services actuels présentent beaucoup de vulnérabilités (clés pré-partagées, chiffrement et protocole insuffisamment sécurisés, risques de fuites DNS, etc.). A ces vulnérabilités s'ajoutent, selon ProtonMail, des dangers extérieurs. Comme la juridiction du pays proposant le service ou celle du pays où sont entreposés les serveurs.

Pour Andy Yen, le service proposé sur le réseau Tor annoncé récemment par ProtonMail est une bonne solution, mais il a un coût en termes de performance, contrairement au service VPN en cours d'élaboration.

Webcode
DPF8_30792