Digitalisation des douanes

400 millions pour la transformation numérique des douanes

| mise à jour

Le Conseil fédéral veut moderniser et simplifier l'environnement informatique de l'Administration fédérale des douanes dans le cadre du programme DaziT. Le montant de l'opération est évalué à 400 millions de francs.

(Source: AFD)
(Source: AFD)

Le Conseil fédéral veut renouveler intégralement l'environnement informatique de l'Administration fédérale des douanes (AFD), dans le cadre du programme DaziT. L'objectif est d'introduire des processus simples et efficients au sein de l'administration. Coût de l'opération: 400 millions de francs entre 2018 et 2026. Lors de la phase initiale du programme, des investissements et un renforcement temporaire des ressources humaines seront nécessaires, indique le Conseil fédéral. «La numérisation intégrale des processus devrait faire bénéficier l'économie, la population et l'administration d'allégements substantiels.»

Actuellement, l’environnement informatique de l’AFD est composé d’applications informatiques non-intégrées. Le projet vise notamment à éliminer les ruptures de média qui en résultent dans les prcoessus opérationnels internes et avec la clientèle.

Pour la douane, les innovations liées au programme DaziT seront synonymes d'augmentation de l'efficacité. Les clients pourront s'acquitter de leurs obligations en tout temps et en tout lieu grâce à un portail internet. La collecte des données pour l'analyse des risques et les contrôles devraient aussi être plus rapides et plus fiables. «À partir de 2023, grâce à une hausse de la productivité de l'ordre de 20%, les coûts administratifs de l'AFD pourront être abaissés dans les domaines touchés par DaziT. Finalement, DaziT entraînera une augmentation de l'efficacité des contrôles, ce qui se traduira également par une amélioration de la sécurité dans les échanges de marchandises.»

Webcode
DPF8_27127