Accélérateur de SIX

Cinq start-up suisses sélectionnées par l’incubateur fintech F10

| mise à jour

L’incubateur suisse F10 axé sur les technologies financières a sélectionné les dix start-up qui intégreront son programme de développement de produits. Cinq d’entre elles viennent de Suisse.

L’accélérateur et l’incubateur fintech F10 créé conjointement par SIX Group, la banque Julius Bär et le cabinet d’audit PwC a annoncé la liste finale des dix start-up sélectionnées au sein de son programme Prototype to Product (P2). Sur les 167 dossiers reçus, l’entité a choisi dix jeunes sociétés actives dans le domaine des technologies financières dont cinq d’entre elles viennent de Suisse. Les autres proviennent du Royaume-Uni, de France et des Etats-Unis. Les start-up suisses sont: Futurae active dans la sécurisation d’applications en ligne via un processus d’authentification à deux facteurs reposant sur des terminaux proches l’un de l’autre; Lendity, spécialisée dans le crowdlending; Sonect, une start-up dont la technologie est décrite comme créant des distributeurs automatiques virtuels; Vesgoo, commercialisant son offre ThematicCloud, une plateforme facilitant les processus d’investissement en combinant la technologie et la recherche pour produire des véhicules d'investissement thématiques personnalisables et durables. Ainsi que Wealth Initiative, créateur d'une plateforme pour permettre aux institutions de gestion de fortune de reconnaître et d’exploiter les synergies entre leurs clients.

Ces jeunes entreprises accompagneront la start-up française Air qui a développé un écosystème P2P complètement décentralisé pour assurer une protection des données; l’entreprise anglaise Biz Gees active dans les micro-crédits via la technologie blockchain; la firme britannique Enterprise Bot mettant l’accent sur un système de support client automatisé destiné aux banques; l’américaine Traderion active dans le profilage et la formation des professionnels du trading via des simulateurs sous forme de jeux vidéo et des algorithmes de machine learning et, finalement, APIAX qui génère des accès simplifiés aux réglementations de conformité.

L’incubateur permet aux équipes avec un prototype intéressant de participer au programme de développement où ils devront produire une solution fiable et ensuite démarrer leur activité. Les premiers développements commenceront en novembre et se termineront en avril prochain.

Webcode
DPF8_11454