Etude Digital Switzerland

La plupart des PME suisses sont des dinosaures numériques

| mise à jour

L’étude annuelle «Digital Switzerland» suggère que près de neuf PME suisses sur dix sont à la traîne en matière de connaissances numériques. La faute à un manque de ressources financières et d’expertise.

(Source: Philippe Put/CC BY 2.0)
(Source: Philippe Put/CC BY 2.0)

Les PME suisses sont en retard en matière de connaissances numériques… Voilà la principale conclusion de l’édition 2017 de l’étude annuelle «Digital Switzerland», menée par la Haute école d'économie de Zurich (HWZ) et Localsearch (Swisscom Directories SA). Les auteurs n’y vont pas par le dos de la cuillère, en précisant que près de 90% des petites et moyennes entreprises suisses peuvent être considérées comme des «dinosaures numériques». L’étude se base sur un sondage en ligne, auquel ont participé 1’294 PME de Suisse.

Manuel Nappo, responsable de l'Institute for Digital Business de la HWZ qui a dirigé cette étude, constate qu'il existe un réel problème de ressources, notamment financières mais aussi d’expertise. Outre ces deux freins, un équipement technique inadapté, les incertitudes juridiques et l'absence de culture de changement sont aussi cité comme de grandd défid de la transformation numérique.

Les entreprises interrogées estiment que les solutions de cybersécurité, les médias sociaux et le marketing digital sont les technologies les plus importantes pour assurer leur développement. Mais les possibilités offertes par le numérique sont néanmoins encore très peu exploitées.

L’amélioration de l’expérience client reste un objectif théorique

Les PME suisses ont par exemple bien conscience que l'amélioration de l’expérience client grâce aux outils numériques joue aujourd’hui un rôle décisif. Pour les entreprises interrogées, outre la réduction des coûts, les principaux objectifs de la transformation numérique sont ainsi la fidélisation de la clientèle et l’optimisation des processus d'acquisition de nouveaux clients. Toutefois, plus de trois-quarts des PME ne proposent pas à leurs clients de les évaluer en ligne. Seul un tiers des sondés contactent les clients en ligne via des offres personnalisées et seulement 11% utilisent une solution digitale de fidélisation.

Selon ce sondage, plus de la moitié des PME de Suisse n’ont à l’heure actuelle aucune stratégie de transformation digitale. Qu’une PME sur cinq s’est dotée d’une telle stratégie pour l’ensemble de ces activités. A en croire les résultats de ce sondage, la maturité digitale des PME ne risquent pas de s’améliorer de sitôt, puisque pour 71% des sondés, l’élaboration d’une stratégie digitale ne figure pas à l’agenda de ces deux prochaines années.

Webcode
DPF8_76378