Priorités IT

Tendances 2017: cloud, analytics et vitesse

| mise à jour

En matière de technologies, le cloud et l'analyse de données sont considérées par les fournisseurs IT romands comme les tendances ayant le plus d'impact sur leur clientèle. Côté business, les prestataires IT estiment que le besoin de rapidité, la pression sur les budgets et les menaces sécuritaires pèseront sur les achats de leurs clients.

(Source: Fotolia)
(Source: Fotolia)

L’agenda IT des entreprises romandes promet d’être fortement impacté par le cloud et par le besoin de répondre plus rapidement aux demandes business. Telles sont les prévisions qui récoltent le plus de suffrages auprès des fournisseurs IT romands sondés dans notre enquête.

Tendances dominantes: cloud et big data

En tête des technologies ayant le plus d’impact sur les organisations selon les sociétés IT, on retrouve la même paire que l’an dernier: le cloud et l’analyse de données. L’importance du cloud dans le domaine IT ne cesse de croître. Dans nos enquêtes 2011, 2012 et 2013, deux fournisseurs IT sur cinq considéraient le cloud comme une tendance majeure. C’est désormais le cas pour deux tiers d’entre eux. Le domaine de l’analyse de données progresse de façon encore plus spectaculaire: 19% en 2013, 50% en 2016. Entre ces deux dates, le visage de l’analyse de données a changé. Il y a quelques années, ces technologies étaient encore largement associées à la business intelligence et à l’aide à la décision. Avec la profusion de nouvelles sources de données (réseaux sociaux, production, supply chain, objets connectés, etc.) et l’essor des techniques big data, les données sont aujourd’hui considérées comme des moyens de gagner en efficience et d’augmenter les revenus.

Notre enquête parallèle réalisée auprès de CIO romands signale elle aussi l’importance de ces deux tendances. Dans le domaine du cloud, le SaaS s’est véritablement établi. A quelques exceptions près, toutes les entreprises ont déjà adopté ou déploient actuellement des logiciels sur ce mode. En revanche, un quart d’entre elles ne voit aucun intérêt au IaaS et au PaaS et seul un tiers en fait usage. Concernant l’analyse de données avancée et le big data, deux tiers des entreprises interrogées ont ces technologies dans leur radar ou y consacrent des projets pilotes. Les autres les utilisent d’ores et déjà.

Tendances émergentes: internet des objets et intelligence artificielle

D’autres technologies gagnent rapidement en importance pour les fournisseurs IT romands. D’abord l’internet des objets. En 2013, seul un prestataire IT sur 10 considérait le domaine important pour ses clients. Ils sont désormais 41%. Le domaine semble faire l’unanimité comme une tendance forte également de la part des analystes et des entreprises utilisatrices. Dans notre enquête auprès des CIO romands, ils sont 38% à avoir les objets connectés dans leur radar et 22% à effectuer des projets pilotes et 38% à les déployer actuellement.

Mais la progression la plus spectaculaire concerne l’intelligence artificielle. En 2013, seul un petit 3% des prestataires IT romands jugeaient le domaine important contre 14% dans notre enquête 2016. Des chatbots aux projets big data, l’intelligence artificielle est sortie du domaine de la recherche pour entrer dans les agendas IT 2017. Là aussi, les responsables IT le confirment. L’an dernier, trois quarts d’entre eux ne voyaient aucun intérêt dans l’intelligence artificielle. Désormais, 61% l’ont dans le radar ou réalisent déjà des projets pilotes en la matière.

Webcode
DPF8_18428