Les oiseaux pour inspiration

Un drone «plumé» conçu à l’EPFL

| mise à jour

Une équipe de l’EPFL a développé un drone inspiré des oiseaux. Grâce aux plumes sur ses ailes, il est capable de voler dans des espaces restreints.

L'un des défis de l'équipe de recherches résidait dans le morphing des ailes du drone. (Source: EPFL)
L'un des défis de l'équipe de recherches résidait dans le morphing des ailes du drone. (Source: EPFL)

Une équipe du Laboratoire de recherches en systèmes intelligents de l'EPFL a développé un drone inspiré des oiseaux. Doté de «plumes», l'appareil a la faculté de reconfigurer ses ailes en vol afin d’optimiser sa précision comme le fait un volatile. «Les oiseaux transforment radicalement la taille et la forme de leurs ailes, car ils sont composés d'un squelette articulé, contrôlé par les muscles et recouvert de plumes qui peuvent se chevaucher pendant le pliage», explique Matteo di Luca, un membre de l’équipe. Ainsi, les plumes du drone lui permettent de changer son envergure, de voler à très grande vitesse et de manœuvrer dans des espaces restreints tout en limitant sa consommation énergétique.

Pour l’équipe de l’EPFL, l’un des nombreux défis a résidé dans la conception et la fabrication des mécanismes de «morphing» des ailes du drone. «Il est extrêmement difficile de trouver le bon équilibre entre l'efficacité aérodynamique et le poids de l’appareil, précise Stefano Mintchev, également membre de l'équipe. L'aile est largement composée de matériaux composites afin de maximiser la force tout en réduisant le poids global du drone.»

Une exploitation dans l’aéronautique générale

A l'heure où les ingénieurs recherchent toujours la meilleur solution dans le remplacement des ailes et des ailerons rigides des avions, ce travail est prometteur, selon Dario Floreano: «Grâce à notre projet d'ailes pliables, nous avons découvert que nous n'avions pas besoin d'ailerons pour aider notre drone à tourner.»

Webcode
DPF8_19425