Protection des données

VMware installe son offre cloud hybride en Europe

| mise à jour

L’entreprise annonce que son nouveau produit vCloud hybride service sera désormais également hébergé hors Etats-Unis. Les hébergeurs de cloud suisses ne craignent pas la concurrence.

Parmi la pléthore de nouveautés dévoilées lors de l’étape européenne de son VMWorld tour, VMware annonce que son offre lancée en mars dernier, vCloud hybride service, sera désormais également proposée hors Etats-Unis d’ici la fin de l’année en version bêta. En clair, la firme utilisera un data center londonien d’Equinix pour héberger son cloud public. Le Royaume-Uni a été choisi car il s’agit du premier marché européen de la firme.

D’autres data centers sur le vieux continent pourraient s’ajouter prochainement: «Il s’agit de la première grande étape de notre stratégie qui consiste à proposer en Europe, des services cloud. vCloud hybride service croît très rapidement aux Etats-Unis. En Europe, la croissance sera assujettie aux exigences de la protection des données et des questions de souveraineté», explique Bill Fathers, Senior Vice President et General Manager de l’unité cloud hybride chez VMware.

L’offre comprend aussi le service en ligne marketplace pour des solutions SaaS, avec un accès à 3800 applications et offres en ligne.

Concurrent de ses partenaires

En mars dernier, VMware s’était mise directement en concurrence avec les entreprises qui utilisaient sa technologie pour proposer des clouds public, en offrant elle-même une telle solution IaaS, en plus de son activité traditionnelle de fournisseur logiciel pour les firmes. La filiale d’EMC disait alors vouloir faire profiter ses quelque 480'000 clients des avantages du cloud public, sans changer leurs applications existantes en utilisant un modèle de gestion, de mise en réseau et de sécurité commun.

Pas d'inquiétude en Suisse

Cette annonce n’effraie pas Antoine Coetsier, directeur d’Exoscale, dont l’une des offres cloud est justement basée sur VMware: «Nous ne craignons pas cette nouvelle offre, même basée en Angleterre. Nos clients demandent avant tout que le cloud qu’ils utilisent soit basé en Suisse.» Selon lui, l’offre de l’Américain devrait être une réussite à court et moyen terme. «Mais à long terme, les clouds ouverts et les offres PaaS auront davantage de succès.»

Kommentare

« Plus