Enquête Forrester

Les alternatives à Office, un argument pour négocier avec Microsoft

| mise à jour

Les entreprises s'intéressent aux suites bureautiques en ligne, mais elles s'en servent surtout pour mettre la pression sur Microsoft au moment de négocier les tarifs de licence MS Office.

Selon une enquête de Forrester auprès de150 responsables IT, les entreprises ne sont pas près d’abandonner la suite Office de Microsoft. Certes, près de la moitié des sociétés sondées s’intéressent aux suites proposées en ligne (Google docs, Zoho) et, dans une moindre mesure, aux suites open source ou plus économiques. Toutefois, seules 3% d’entre elles ont réellement migré vers une alternative SaaS. En cause, le manque d’acceptation des nouveaux outils et les problèmes de compatibilité. De sorte que les déploiements existants se limitent à des segments de collaborateurs spécifiques, comme les forces de vente.
La principale découverte de Forrester est cependant que l’existence même de logiciels concurrents est utilisée comme argument lors de la négociation des prix des licences avec Microsoft, au moment du passage à une nouvelle version. L’institut estime enfin que le succès des suites hébergées concurrentes va devenir réalité, à mesure que celles-ci combleront l’écart de fonctionnalités qui les sépare encore de MS Office.

 

Kommentare

« Plus