Salon Com-Ex

Ce qui attend les participants au salon Com-Ex 2018

| mise à jour
par Interview: Barbara Camenzind

Com-Ex ouvre ses portes à Bernexpo du 25 au 27 septembre 2018. Les fabricants, fournisseurs et prestataires de services y présenteront les nouveautés et tendances dans le domaine des infrastructures télécom. Explication avec la responsable du salon Bettina Oberhänsli.

Bettina Oberhänsli, responsable des projets et du conseil chez TM Kommunikation et directrice du salon Com-Ex.
Bettina Oberhänsli, responsable des projets et du conseil chez TM Kommunikation et directrice du salon Com-Ex.

Bettina Oberhänsli, responsable des projets et du conseil chez TM Kommunikation et directrice du salon Com-Ex, explique ce qui attend les visiteurs et les objectifs que l'organisateur s'est fixés pour le salon.

A quoi doivent s'attendre les visiteurs de Com-Ex 2018?

Au salon Com-Ex, les visiteurs peuvent se faire une idée des produits et services actuels et des nouveaux développements, mais aussi se projeter dans l'avenir. Bien entendu, l'aspect personnel est également important lors d'un salon professionnel. Les gens se rencontrent, échangent et mettent des affaires en route.

Pour qui la foire présente-t-elle un intérêt particulier?

Com-Ex s'adapte aux intérêts et aux besoins de différents groupes cibles. Qu'il s'agisse d'opérateurs d'infrastructures de télécommunications, CUC et informatiques, d'exploitants et fournisseurs d'infrastructures de centres de données et de réseaux locaux, de centrales électriques, de villes ou encore d'utilisateurs de logiciels pour la planification, la gestion et la surveillance des réseaux de communication.

Vous avez attiré une cinquantaine d'exposants à votre salon. Combien de visiteurs professionnels attendez-vous cette année?

Nous attendons environ 2000 visiteurs. Le salon s'adresse clairement à un public professionnel, la qualité importe davantage que la quantité.

Quel est votre objectif personnel pour le salon de cette année?

Com-Ex ne doit pas seulement répondre aux attentes des exposants, mais les dépasser. Nous voulons un salon à l'organisation irréprochable, esthétiquement attrayant et de haute qualité, qui apporte des avantages durables aux exposants.

Qu'est-ce qui reste inchangé par rapport à l'édition précédente?

Nous voulons que Com-Ex reste un petit salon professionnel avec la même orientation spécialisée que la dernière édition. De plus, nous avons accueilli en 2016 un nombre important de participants de Suisse romande. Berne semble être un bon endroit pour eux et c'est pourquoi nous nous tenons à ce lieu.

Quelle est votre stratégie pour que Com-Ex ne connaisse pas le même sort que le salon Telenetfair qui vient de cesser ses activités?

Nous attachons une grande importance aux opinions et suggestions des exposants. Nous avons des échanges stimulants avec le comité consultatif du salon, composé de représentants de onze exposants. Les décisions stratégiques et parfois même des questions a priori sans importance sont discutées avec le comité consultatif du salon. Nous sollicitons également l'avis des exposants individuels. Je suis convaincue qu'il s'agit de la meilleure garantie possible que Com-Ex répondra aux besoins de l'industrie à long terme et qu'elle continuera donc de connaître du succès.

Webcode
DPF8_103789