Navigation web

Le format d’image WebP de Google débarque dans Microsoft Edge et Firefox

| mise à jour

Créé voici huit ans par Google, le format d’image WebP est maintenant supporté par le navigateur Edge de Microsoft. Firefox va l’intégrer en 2019. Professeur à l’EPFL et président du groupe JPEG, Touradj Ebrahimi donne son avis.

(Source: Photo by Guilherme Vasconcelos on Unsplash)
(Source: Photo by Guilherme Vasconcelos on Unsplash)

Développé par Google, le format d’image WebP est désormais compatible avec le navigateur Microsoft Edge, rapporte le site spécialisé CNET. Mozilla va également introduire le support de WebP dans Firefox dans le courant du premier semestre 2019. Google a dévoilé WebP il y a huit ans et l'a intégré nativement dans Chrome, au sein du système d’exploitation mobile Android, ainsi que dans plusieurs de ses services en ligne dont Youtube. Le navigateur Opera supporte aussi ce format.

Aux dires de Google, WebP offre une compression supérieure et sans perte de qualité, les webmasters et développeurs web peuvent ainsi utiliser des images moins lourdes favorisant une navigation plus rapide. La firme de Mountain View affirme que pour une qualité comparable, la compression opérée par WebP produit des images 26% plus petites qu’avec PNG et 34% plus petites qu’avec JPEG. Les développeurs et webmasters souhaitant faire appel à WebP peuvent consulter la FAQ dédiée à ce format.

Davantage de choix pour les développeurs et webmasters

Professeur à l’EPFL, Touradj Ebrahimi est président du comité du groupe de standardisation JPEG. Contacté par la rédaction, il estime que le support du format WebP par des navigateurs web supplémentaires est une bonne chose dans l’absolu. L’expérience utilisateur est améliorée, alors que le choix de formats pour les développeurs et webmasters s’en trouve élargi. «Plus il est possible de voir différentes formats d’images sans devoir installer des plug-ins, mieux c’est», résume l’expert, qui fait néanmoins observer que le format WebP est assez ancien (créé il y a 8 ans). Le gain de performance (meilleure compression favorisant entre autres une navigation plus fluide et préservant la qualité des images) resterait limité comparé aux formats JPEG ou PNG qui dominent aujourd’hui. Un argument également brandi par Mozilla pour justifier jusqu’ici son choix de ne pas l’avoir intégré à Firefox.

D’autres formats d’image sont plus prometteurs

Le Professeur Ebrahimi souligne en outre que WebP ne favorise par l’interopérabilité puisqu’il s’agit d’un format propriétaire non standardisé. L’expert explique que d’autres formats en cours de développement sont plus performants et pourraient être à l’avenir adoptés plus largement. Le groupe standardisation JPEG travaille sur le futur format JPEG XL qui, selon Touradj Ebrahimi, devrait être opérationnel d’ici 18 ou 24 mois. Déjà dévoilé, le format JPEG XS est adapté à la réalité virtuelle, notamment, puisqu’il permet la transmission d’images de qualité supérieure avec moins de latence que le format JPEG. Mozilla et Google planchent par ailleurs sur un format de nouvelle génération nommé AVIF.

Tags
Webcode
DPF8_110441