Technologies immersives

De la réalité virtuelle pour former les infirmières à Lausanne

| mise à jour

L'Institut et Haute Ecole de la Santé La Source enrichit ses formations avec de la réalité virtuelle. La Source a collaboré avec la start-up de l’EPFL UbiSim, qui développe une plateforme de formation immersive dédiée aux soins infirmiers.

L’école infirmière de La Source et la start-up UbiSim ont développé une formation en réalité virtuelle pour l’entraînement aux techniques de transfusion sanguine. (Source: Ecole de La Source)
L’école infirmière de La Source et la start-up UbiSim ont développé une formation en réalité virtuelle pour l’entraînement aux techniques de transfusion sanguine. (Source: Ecole de La Source)

En collaboration avec l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, à Lausanne, la start-up UbiSim a mis au point un programme de formation basé sur les technologies de réalité virtuelle. Cette innovation est la première composante de la plateforme de formation immersive dédiée aux soins infirmiers développée par cette spin-off de l’EPFL. En fournissant un environnement virtuel à même d’augmenter les possibilités pour expérimenter et répéter les techniques apprises, cette plateforme vise à contribuer à améliorer la qualité du soin et augmenter la sécurité du patient.

Professeurs et étudiants ont étroitement collaboré au développement de la plateforme d’UbiSim, les étudiants s’étant vus proposer un module de formation à option pour apporter leur regard critique et leurs conseils durant le processus de conception du logiciel. Vice-doyenne de l’Innovation de l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, Dominique Truchot-Cardot précise à ICTjournal que ce programme en réalité virtuelle est désormais intégré dans la formation aux techniques de la transfusion sanguine, aux côtés des cours pratiques et théoriques classiques. L’outil est en outre accessible à tous les étudiants, qui peuvent ainsi se parfaire à ces techniques en tout temps et en toute liberté. L’objectif étant ici de diminuer le risque d’erreur, notamment «en exploitant des scenarii de complications rares pour lesquels il est attendu une réactions rapide et fiable», précise l’institut. Dominique Truchot-Cardot souligne que La Source a participé à la mise au point de la bibliothèque pour représenter, notamment, la salle de soin, le patient et d’autres données visuelles telles que l’appareillage.

UbiSim compte enrichir rapidement son catalogue en poursuivant sa collaboration avec La Source mais aussi avec d’autres institutions. La Source a de son côté déjà décidé de reconduire le module de formation permettant aux étudiants de participer au développement de nouvelles composantes de la plateforme. «Nous prévoyons de créer des cours virtuels dédiés à l’évaluation clinique et à la transmission des données, qui sont des connaissances clés prodiguées lors de la formation infirmière», confie Dominique Truchot-Cardot.

Webcode
DPF8_92769