Data management

Rubrik se voit comme l'orchestrateur de données incontournable de l’ère multicloud

| mise à jour

En pleine croissance, la start-up californienne Rubrik mise sur l’approche multicloud. Après AWS et Azure, sa solution de data management supporte désormais aussi Google Cloud Platform.

CEO de Rubrik, Bipul Sinha constate un intérêt croissant pour sa solution de data management, également de la part d’entreprises exploitant les clouds d’Amazon et de Microsoft. (Source: ICTjournal)
CEO de Rubrik, Bipul Sinha constate un intérêt croissant pour sa solution de data management, également de la part d’entreprises exploitant les clouds d’Amazon et de Microsoft. (Source: ICTjournal)

Spécialisée dans le backup, la restauration et l’archivage en mode cloud, Rubrik a le vent en poupe. Créée en 2014, la start-up de la Silicon Valley a mis le turbo en 2017, à coups de levées de fonds, de nouveaux clients, d'effectifs en croissance constante, le tout dopé par le développement rapide de son offre. L’ambition de Rubrik de devenir l’incontournable orchestrateur de données à l’ère du multicloud a récemment été mis en avant par son CEO Bipul Sinha, face à un groupe de représentants des médias IT européens dont ICTjournal*. «Nous avons aujourd’hui plus de 650 collaborateurs et engageons entre 40 à 45 personnes par mois», a expliqué le CEO. Une tendance le réjouit en particulier: «C’est très enthousiasmant de voir de plus en plus de demande venant non seulement des entreprises avec une infrastructure on-premise, mais aussi d’entreprises exploitant les clouds d’Amazon et de Microsoft. Notre business est en nette croissance.»

Support de Google Cloud Platform

Rubrik se positionne comme «le pont entre les infrastructures cloud et traditionnelles», a souligné le CEO. Une stratégie qui passe par des partenariats avec des fournisseurs de solutions cloud on-premise, dont Vmware ou Pure Storage. Cotés fournisseurs de cloud public, Rubrik collabore avec Microsoft et Amazon. Mais aussi désormais avec Google: depuis la mise à jour 4.1 de sa plateforme, la start-up supporte les fonctionnalités d’archivage, de réplication, de recherche et d’analyse de données pour Google Cloud Platform. Des fonctionnalités déjà proposées pour AWS et Azure. Parmi les autres nouveautés de la version 4.1 de Rubrik, mentionnons le support de l’archivage sur Amazon Glacier ou encore le support pour Microsoft Azure Stack.

Rubrik permet la gestion des backups et l’archivage des données en mode multicloud via un arsenal d’API. Le «Blob Engine», au cœur de la technologie de la start-up californienne, permet d’orchestrer les données entre les différents environnements de stockage.

(*) Notre rédaction a participé à l’IT Press Tour début décembre. Ce séjour dans la Silicon Valley a permis à 14 sociétés américaines de présenter leurs activités à un groupe de journalistes européens. Le vol et l’hôtel sont financés par les entreprises.

Tags
Webcode
DPF8_76779