Botspots

La Suisse, paradis des machines zombies

| mise à jour

Norton a établi un classement qui montre quels lieux en Europe hébergent le plus de PC infectés pour être exploités par des réseaux botnets, utilisés pour des activités cybercriminelles. La Suisse est le troisième pays le plus touché en termes de densité.

(Source: Gunnar Assmy / Fotolia.com)
(Source: Gunnar Assmy / Fotolia.com)

Norton a publié une carte interactive qui illustre les pays et villes européennes hébergeant le plus de PC infectés par des bots pour servir de relai au sein de réseaux (botnets), exploités par des cybercriminels. Dans ce contexte, ces machines zombies peuvent être utilisés par exemple lors d'attaques DDoS. La Russie est le pays où l’on dénombre le plus de dispositifs infectés et abrite 13,6% des machines zombies se trouvant en Europe. L'Italie arrive en seconde place (10,2%), juste devant l'Allemangne (8,9%). Le nombre de machines zombies est également très important en Suisse et le pays se classe sixième avec 4,9% du total européen des PC exploités par des botnets.

En Suisse, la palme de la ville où grouillent le plus de machines zombies revient à la ville de Zurich, qui héberge 20% des bots présents sur le territoire helvétique. Puis vient Lausanne, qui représente 10% des PC infectés. Suivent alors les villes de Neuchâtel, de Genève et de Berne.

Norton établit également un classement en termes de densité, en comparant le nombre de machines zombies et le nombres d'utilisateurs d'internet. Selon ce critère, la Suisse se place très haut et arrive troisième au classement. En effet, il existe sur le territoire helvétique une machine zombie pour 8 utilisateurs d’internet. Mais c'est au Vatican que la densité est la plus importante, puisque le petit Etat compte un PC infecté pour 5 utilisateurs d’internet et se classe ainsi premier selon ce critère. La Russie, avec son vaste territoire, ne se place qu'en 54e position en termes de densité.

Webcode
DPF8_66708