Croissance

Avaloq cède 35% de son capital à la société américaine Warburg Pincus

| mise à jour

Avaloq cède 35% de son capital à la société américaine de private equity Warburg Pincus. La transaction doit faciliter la prochaine phase de croissance et de création de valeur de l'éditeur suisse de logiciels bancaires. Une introduction en bourse est également prévue.

Avaloq offre des services intégrés à une clientèle de banques et de gestionnaires de patrimoine. (Source: Avaloq)
Avaloq offre des services intégrés à une clientèle de banques et de gestionnaires de patrimoine. (Source: Avaloq)

Avaloq annonce la vente de 35% de son capital à la société américaine de private equity Warburg Pincus. Cette transaction valorise l'éditeur suisse de logiciels bancaires à plus d’un milliard de francs suisses. Le directeur général et fondateur du spécialiste suisse Francisco Fernandez conservera environ 28% du capital. Le management et les salariés conserveront, eux, environ 27% de plus. Cette transaction n’affecte le dernier actionnaire Raiffeisen Switzerland qui détient 10% du capital.

Selon les termes de l’accord, l'opération permet au spécialiste suisse de rééquilibrer sa structure actionnariale et de faire entrer au capital un partenaire expérimenté comme Warburg Pincus, capable de faciliter la prochaine phase de croissance et de création de valeur, avec un horizon d'investissement de sept ans, précise le communiqué. «Je suis ravi d’accueillir Warburg Pincus parmi les actionnaires d’Avaloq, explique Francisco Fernandez, créateur et directeur général d'Avaloq. J’attends avec impatience ce partenariat alors même que nous sommes en train d’accélérer notre rythme de croissance. Sa présence globale, aux USA, en Europe et, depuis de nombreuses années, en Asie, combinée à sa forte expérience des services financiers et du secteur du logiciel et à un large réseau dans l’industrie de la banque et de la gestion de patrimoine au sens large, seront de précieux atouts alors que nous arrivons à un nouveau stade de développement d’Avaloq et de son expansion géographique.» Cette transaction constitue également un premier pas vers une future introduction en bourse d’Avaloq dans les années à venir. «Nous allons nous appuyer sur l’expertise de Warburg Pincus pour poursuivre notre préparation à notre cotation», souligne le directeur.

Suite à la transaction, Francisco Fernandez assumera la fonction de Président en plus de celle de CEO. En parallèle, Avaloq crée un conseil consultatif européen pour soutenir les initiatives stratégiques et la croissance de l’entreprise. Ce conseil sera notamment composé de Jacques Aigrain, ancien CEO de Swiss Re. «Nous sommes impatients de démarrer ce partenariat avec Francisco, Jürg Hunziker directeur adjoint et CMO du groupe et le reste des talentueuses équipes d’Avaloq, alors que la société entre dans une nouvelle étape passionnante de sa trajectoire de croissance à l’international», ajoute Daniel Zilberman, Managing Director et Head of Europe chez Warburg Pincus.

Le groupe Avaloq compte environ 2’500 employés, répartis dans ses bureaux suisses, ainsi qu’à Berlin, Edimbourg, Francfort, Hong Kong, Leipzig, Londres, Luxembourg, Madrid, Manille, Paris, Singapour et Sydney. La société a enregistré un chiffre d'affaires de 533 millions de francs suisses en 2016, soit une hausse de 10%. En novembre dernier, Finews faisait déjà état d'une possible vente du capital d'Avaloq en raison de difficultés financières. Le site d'informations financières se basait alors sur «plusieurs sources à Zurich et Londres» affirmant que Francisco Fernandez avait «sursollicité les capacités disponibles».

Webcode
DPF8_32437