Lancement ordinateur portable

Le MacBook Pro et sa «Touch Bar» face au Surface Pro et son écran détachable

| mise à jour

Apple a dévoilé les nouvelles versions du MacBook Pro avec une barre tactile au-dessus du clavier. Du côté de Microsoft, l’ordinateur portable Surface Book i7 possède un écran détachable le transformant en tablette tactile.

Apple a rafraichit sa gamme d’ordinateurs portables MacBook Pro. Parmi les nouveautés figurent une barre tactile au-dessus du clavier donnant accès à toute une série de fonctionnalités. Baptisée «Touch Bar», elle remplace toute la rangée des touches dites de fonctions (F1, F2, F3…) des claviers traditionnels. Elle peut se transformer en une rangée de boutons tactiles personnalisables. Elle s’adapte également à l'application en cours d'utilisation sur l'écran. Des boutons de navigation ou la liste de ses favoris apparaîtront si l’utilisateur navigue sur internet. La Touch Bar est compatible avec des systèmes externes, précise Apple.

 

Les ordinateurs portables bénéficieront également du système de reconnaissance des empreintes digitales «Touch ID» déjà présent sur l'iPhone. Cette fonctionnalité permet de reconnaître l’utilisateur et de basculer directement sur son profil personnalisé. Les nouveaux appareils intègrent aussi une série d'améliorations en termes de qualité d'écran, de composants ou de design. Apple a ainsi assuré que ces MacBook Pro étaient «les plus puissants, les plus fins et les plus légers qu'il ait jamais proposés».

 

Les nouveaux MacBook Pro équipés de la Touch Bar seront disponibles en deux tailles, d’un prix démarrant à 1999 et 2699 francs en Suisse, selon le modèle. Les livraisons devraient débuter d'ici «trois à quatre semaines». Une version moins coûteuse, mais sans Touch Bar ni Touch ID, du MacBook Pro sera disponible rapidement pour 1699 francs.

 

La Surface Book i7 comme concurrent

Avant la présentation d’Apple, Microsoft a aussi dévoilé une nouvelle gamme d’ordinateurs de bureau dénommée «Surface Studio» et une version optimisée de sa gamme portable Surface Book. A New York, Panos Panay, vice-président en charge des appareils chez Microsoft, a décrit la version i7 comme l’ordinateur «le plus puissant qui existe sur le marché», avec, entre autres, une batterie capable de fonctionner pendant seize heures. L’écran PixelSense est détachable, permettant de transformer l’ordinateur en une tablette tactile. Le groupe proposera trois modèles de Surface Book. Disponible de suite en précommande aux Etats-Unis aux prix de 2399 dollars américains, Surface Book i7 sera commercialisé en Suisse l’année prochaine. Décidé à concurrencer Apple, la firme de Redmond a lancé une offre sur le marché américain consistant en une réduction de 650 dollars pour tous les détenteurs d’un MacBook Pro ou Air voulant l’échanger contre un Surface Book ou une version Surface Pro.

Tags
Webcode
DPF8_11901