Etude sur les wearables

Les bracelets et montres connectés peinent à convaincre

| mise à jour

Un tiers des smartwatches et des bracelets connectés est abandonné par les consommateurs, selon une étude de Gartner. La cherté, le design et le manque d'indépendance vis-à-vis du téléphone mobile sont poingtés du doigt.

Un tiers des smartwatchs et des bracelets connectés est abandonné par les consommateurs, selon une étude de Gartner. Le cabinet de recherche a mené un sondage sur les attitudes d’achats et de consommation de 9500 individus en Australie, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni entre juin et août dernier. Le tiers des sondés a abandonné les appareils connectés car il ne les trouve pas utiles, s’en lasse ou parce que les produits ne fonctionnent plus.

Pour Angela McIntyre, directrice de recherche chez Gartner, l’abandon des wearables est un grave problème pour l'industrie. Elle recommande aux fabricants de smartwatchs et de bracelets connectés de démontrer leur plus-value. «Pour offrir une proposition de valeur suffisamment convaincante, les utilisations des wearables doivent être distinctes de ce que les smartphones proposent généralement.» Angela McIntyre suggère ainsi d’orienter les fonctionnalités des wearables dans les domaines de la santé, du lifestyle ou la gamification. «L'avantage va augmenter à mesure que ces appareils auront la capacité de fonctionner plus indépendamment du téléphone.»

Collaborer avec des designers

Selon l'étude de Gartner, l'adoption des smartwatchs en est encore à ses débuts, tandis que les bracelets connectés séduisent progressivement le grand public. 8% seulement des consommateurs affirment avoir essayé les appareils de réalité virtuelle.

Les sondés soulignent également la cherté des smartwatchs et des bracelets connectés, compte tenu de leur utilité perçue. Les modèles de bracelets connectés et des smartwatchs ne sont pas assez attrayants aux yeux des consommateurs. Pour surmonter cet obstacle, Gartner recommande aux fabricants de travailler étroitement avec des acteurs qui conçoivent, commercialisent et distribuent des accessoires de mode.

Les bracelets connectés en prévalence

Selon la société de recherche IDC, le marché des wearables a augmenté de 3,1% au troisième trimestre. Au total, 23 millions de produits ont été livrés durant cette période. Les bracelets connectés, représentant 85% du marché, ont connu une croissance à deux chiffres grâce, entre autres, au lancement de nouveaux modèles. IDC s'attend à ce que l'élan pour les bracelets connectés se poursuive durant les fêtes de Noël.

En revanche, les produits capables d'exécuter des applications tierces vont probablement continuer à lutter dans le court terme. «Il est encore tôt, mais nous voyons déjà un changement notable dans le marché, déclare Jitesh Ubrani, analyste senior au département IDC Mobile Device Trackers. Là où les smartwatches étaient autrefois attendues en tête, les bracelets connectés de base règnent en maître maintenant.»

Webcode
DPF8_18510