27.01.2016 16:40 (Yannick Chavanne)
Sciences de la vie

La Fongit et l’EPFL mettent en place un incubateur au Campus Biotech

Le nouvel incubateur à start-up du Campus Bioetch est un projet prioritaire dans la Stratégie économique 2030 du Canton de Genève.
Le nouvel incubateur à start-up du Campus Bioetch est un projet prioritaire dans la Stratégie économique 2030 du Canton de Genève. (Source: Alain Herzog/EPFL)
La Fongit, qui vient de fêter ses 25 ans, travaille au développement d’un nouvel incubateur à Genève, au sein du Campus Biotech, en collaboration avec l’EPFL et Eclosion.

En début de semaine, la start-up vaudoise Sophia Genetics, spécialisée dans la bio-informatique, a annoncé l’ouverture d’un nouveau laboratoire R&D au Campus Biotech, à Genève. L’annonce s’inscrit dans la dynamique actuelle de ce site, lequel se destine à devenir un centre d'excellence dans le domaine des neurosciences et des sciences de la vie. L’EPFL a communiqué récemment que plusieurs de ses groupes de recherche allaient investir le «Biotech Innovation Square», un espace de 8'000 m2 dévolu à l'innovation sur le site du Campus Biotech. En outre, un nouvel incubateur à start-up actives dans les domaines des biotech et des medtech s'y développe. Le projet est considéré comme prioritaire dans la Stratégie économique 2030 du Canton de Genève, peut-on lire dans un récent communiqué du Département de la sécurité et de l'économie (DSE). Le nouvel espace est le fruit d'une collaboration entre l’incubateur genevois Eclosion, l’EPFL et la Fongit (la Fondation Genevoise pour l’Innovation Technologique), laquelle existe maintenant depuis un quart de siècle.

25 ans de soutien aux start-up

La Fongit vient en effet de célébrer son 25ème anniversaire. «Nous sommes passés du stade de petit laboratoire technique à celui d’incubateur fructueux en 25 ans et combinons aujourd’hui les meilleures pratiques internationales à la haute qualité suisse», déclare dans un communiqué Jean-Pierre Etter, son fondateur. Les responsables de l’incubateur, dont son actuel directeur Antonio Gambardella, se réjouissent du succès de certaines des start-up qui ont bénéficié du soutien de la fondation, dont Anteis (acquis en 2014 par MERZ Pharma Group), Selexis, Protonmail et TVP Solar.

Félicitant la Fongit pour le cap franchi, le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet rappelle que cette fondation joue un rôle central dans la stratégie économique cantonale 2030. En parallèle au développement du nouvel espace au Campus Biotech, la Fongit s’apprête, dans les prochaines semaines, à élargir son champ d’actions par le lancement d’un programme international d’accélération commerciale basé à Genève et à Londres, ainsi que par une collaboration avec la Singularity University, basée dans les laboratoires de la NASA en Californie.

En début de semaine, la start-up vaudoise Sophia Genetics, spécialisée dans la bio-informatique, a annoncé l’ouverture d’un nouveau laboratoire R&D au Campus Biotech, à Genève. L’annonce s’inscrit dans la dynamique actuelle de ce site, lequel se destine à devenir un centre d'excellence dans le domaine des neurosciences et des sciences de la vie. L’EPFL a communiqué récemment que plusieurs de ses groupes de recherche allaient investir le «Biotech Innovation Square», un espace de 8'000 m2 dévolu à l'innovation sur le site du Campus Biotech. En outre, un nouvel incubateur à start-up actives dans les domaines des biotech et des medtech s'y développe. Le projet est considéré comme prioritaire dans la Stratégie économique 2030 du Canton de Genève, peut-on lire dans un récent communiqué du Département de la sécurité et de l'économie (DSE). Le nouvel espace est le fruit d'une collaboration entre l’incubateur genevois Eclosion, l’EPFL et la Fongit (la Fondation Genevoise pour l’Innovation Technologique), laquelle existe maintenant depuis un quart de siècle.

25 ans de soutien aux start-up

La Fongit vient en effet de célébrer son 25ème anniversaire. «Nous sommes passés du stade de petit laboratoire technique à celui d’incubateur fructueux en 25 ans et combinons aujourd’hui les meilleures pratiques internationales à la haute qualité suisse», déclare dans un communiqué Jean-Pierre Etter, son fondateur. Les responsables de l’incubateur, dont son actuel directeur Antonio Gambardella, se réjouissent du succès de certaines des start-up qui ont bénéficié du soutien de la fondation, dont Anteis (acquis en 2014 par MERZ Pharma Group), Selexis, Protonmail et TVP Solar.

Félicitant la Fongit pour le cap franchi, le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet rappelle que cette fondation joue un rôle central dans la stratégie économique cantonale 2030. En parallèle au développement du nouvel espace au Campus Biotech, la Fongit s’apprête, dans les prochaines semaines, à élargir son champ d’actions par le lancement d’un programme international d’accélération commerciale basé à Genève et à Londres, ainsi que par une collaboration avec la Singularity University, basée dans les laboratoires de la NASA en Californie.

© Netzmedien AG 2016
La reproduction ou la diffusion de tout ou partie d’articles, d’images ou de publicités est formellement interdite sauf autorisation expresse de l’éditeur.

Source URL (Extrait le 28.08.2016 14:04):

http://www.ictjournal.ch/News/2016/01/27/La-Fongit-et-lEPFL-mettent-en-place-un-incubateur-au-Campus-Biotech.aspx