05.03.2012 14:01 (Jean Elyan / LeMondeInformatique.fr)
Lancement de la version bêta

Après Windows 8, voilà Windows Server 8

L'interface en ligne de commande PowerShell a été renforcée par l'ajout de 2 300 applets de commande.
L'interface en ligne de commande PowerShell a été renforcée par l'ajout de 2 300 applets de commande. (Source: Microsoft)
Windows Server 8 pousse un cran plus haut ses fonctions de virtualisation pour offrir une plateforme multi-tenant pour le cloud.

Peu après la sortie de la version bêta de Windows 8, Microsoft livre la bêta de l'édition serveur du système d'exploitation. Annoncé en septembre dernier, Windows Server 8 doit succéder à Windows Server 2008. Cette bêta va permettre aux administrateurs de tester le système d'exploitation et de livrer des feedbacks à Microsoft au moment où celui-ci finalise son logiciel en vue de sa sortie commerciale. L'éditeur n'a pas précisé à quelle moment Microsoft Server 8 serait disponible à l'achat.

Windows Server 8 est une mise à jour majeure et apporte de nombreuses améliorations en matière de virtualisation, de gestion multi-machine et de capacités d'hébergement d'applications (multi-tenant), a énuméré Bill Laing, vice-président corporate de Microsoft pour le serveur et le cloud, dans un billet de blog. Grâce aux capacités de virtualisation de Windows Server 8, les administrateurs vont pouvoir créer des réseaux virtuels et partager un seul réseau physique entre différents utilisateurs professionnels ou différents clients, en maintenant les réseaux virtuels tout à fait indépendants les uns des autres. L'autre nouvelle fonctionnalité de cette version, c'est la reprise après panne et la continuité des opérations, qui permet de déplacer les fichiers partagés vers d'autres noeuds sans avoir à stopper les applications qui utilisent les fichiers concernés.

2 300 commandlets supplémentaires pour PowerShell

Pour ce qui est de l'hébergement d'applications, Windows Server 8 incluera une copie du Framework 4.5 .NET qui permet désormais de faire tourner une application sur plusieurs coeurs de processeur en même temps. Le serveur Web IIS (Internet Information Server) a également été mis à jour de façon à fournir une meilleure sécurité en terme d'isolation. Il sait aussi gérer plus de sites par serveur. L'interface en ligne de commande PowerShell a été renforcée par l'ajout de 2 300 applets de commande (cmdlets, commandlets) supplémentaires.

Pour faire tourner la version bêta gratuite, il faut un serveur intégrant un processeur 64-bit à 1,4 GHz, un minimum de 512 Mo de mémoire vive et 32 Go d'espace disque. Il est possible de faire la mise à jour vers la version bêta à partir des versions existantes de Windows Server 2008 et de Windows Server 2008 R2. Cependant, il ne sera pas possible de faire la mise à jour finale à partir de la bêta de Windows Server 8.

www.LeMondeInformatique.fr

Peu après la sortie de la version bêta de Windows 8, Microsoft livre la bêta de l'édition serveur du système d'exploitation. Annoncé en septembre dernier, Windows Server 8 doit succéder à Windows Server 2008. Cette bêta va permettre aux administrateurs de tester le système d'exploitation et de livrer des feedbacks à Microsoft au moment où celui-ci finalise son logiciel en vue de sa sortie commerciale. L'éditeur n'a pas précisé à quelle moment Microsoft Server 8 serait disponible à l'achat.

Windows Server 8 est une mise à jour majeure et apporte de nombreuses améliorations en matière de virtualisation, de gestion multi-machine et de capacités d'hébergement d'applications (multi-tenant), a énuméré Bill Laing, vice-président corporate de Microsoft pour le serveur et le cloud, dans un billet de blog. Grâce aux capacités de virtualisation de Windows Server 8, les administrateurs vont pouvoir créer des réseaux virtuels et partager un seul réseau physique entre différents utilisateurs professionnels ou différents clients, en maintenant les réseaux virtuels tout à fait indépendants les uns des autres. L'autre nouvelle fonctionnalité de cette version, c'est la reprise après panne et la continuité des opérations, qui permet de déplacer les fichiers partagés vers d'autres noeuds sans avoir à stopper les applications qui utilisent les fichiers concernés.

2 300 commandlets supplémentaires pour PowerShell

Pour ce qui est de l'hébergement d'applications, Windows Server 8 incluera une copie du Framework 4.5 .NET qui permet désormais de faire tourner une application sur plusieurs coeurs de processeur en même temps. Le serveur Web IIS (Internet Information Server) a également été mis à jour de façon à fournir une meilleure sécurité en terme d'isolation. Il sait aussi gérer plus de sites par serveur. L'interface en ligne de commande PowerShell a été renforcée par l'ajout de 2 300 applets de commande (cmdlets, commandlets) supplémentaires.

Pour faire tourner la version bêta gratuite, il faut un serveur intégrant un processeur 64-bit à 1,4 GHz, un minimum de 512 Mo de mémoire vive et 32 Go d'espace disque. Il est possible de faire la mise à jour vers la version bêta à partir des versions existantes de Windows Server 2008 et de Windows Server 2008 R2. Cependant, il ne sera pas possible de faire la mise à jour finale à partir de la bêta de Windows Server 8.

© Netzmedien AG 2014
La reproduction ou la diffusion de tout ou partie d’articles, d’images ou de publicités est formellement interdite sauf autorisation expresse de l’éditeur.

Source URL (Extrait le 28.08.2014 01:01):

http://www.ictjournal.ch/News/2012/03/05/Apres-Windows-8-voila-Windows-Server-8.aspx