Véhicules intelligents

SGS crée une joint venture pour certifier les équipements des véhicules intelligents

| mise à jour

SGS veut offrir aux constructeurs automobiles la possibilité de tester et certifier les nouvelles technologies destinées à l’Internet des Véhicules (IoV) à un seul et même endroit. Pour soutenir cette ambition, le groupe genevois a créé une joint venture avec le taïwanais Allion.

La joint venture vise à améliorer les chaînes d'approvisionnement émergentes de l'Internet des véhicules (IoV).
La joint venture vise à améliorer les chaînes d'approvisionnement émergentes de l'Internet des véhicules (IoV).

SGS, leader mondial de l’inspection, du contrôle, de l’analyse et de la certification, s’est rapproché de l’entreprise taïwanaise Allion Labs, experte dans les services de tests d’IoT. Ensemble, ils ont créé la joint venture SGS-ALLION Automotive Communications. Ce nouveau partenariat fournira des solutions de tests et de certifications pour les chaînes d’approvisionnement de l’IoV.

Selon SGS, les constructeurs automobiles sont confrontés à un certain nombre de défis dans le domaine de la conduite intelligente et en réseau, compte tenu du rythme rapide du développement technologique. Au cours de la phase de recherche et de développement, par exemple, ils doivent coopérer avec divers partenaires de test, de vérification et de certification. SGS-Allion veut offrir la possibilité de ne traiter qu’avec une seule entreprise lors de ces différentes étapes. Les différents services incluront notamment la compatibilité des produits, la reconnaissance vocale et la vérification logicielle et communication.

Les deux groupes collaborent déjà dans plusieurs pays dans le cadre d’un partenariat exclusif dans les domaines de la communication en réseau des véhicules et de la compatibilité logicielle. Cette nouvelle joint venture a pour but d’étendre leur alliance à la Chine, tout en continuant d’explorer de nouveaux marchés asiatiques, européens et américains.

Tags
Webcode
DPF8_136185