Blockchain pour entreprises

AWS et Microsoft lancent des outils de déploiement de blockchain en quelques clics

| mise à jour

L’éditeur ConsenSys lance une plateforme tout-en-un pour déployer rapidement une blockchain privée sur AWS. Alors que Microsoft et AWS proposent des templates pour automatiser le déploiement d’un réseau blockchain reposant sur leur cloud respectif.

Azure Blockchain Workbench automatise la configuration d’un réseau blockchain sur le cloud Azure. (Source: Microsoft)
Azure Blockchain Workbench automatise la configuration d’un réseau blockchain sur le cloud Azure. (Source: Microsoft)

En collaboration avec Amazon Web Services (AWS), ConsenSys dévoile Kaleido, décrit comme la première plateforme tout-en-un visant à faciliter l’adoption de la blockchain par les entreprises. L’éditeur basé à New York présente Kaleido comme la première offre Blockchain-as-a-Service tournant sur le cloud d’AWS et disponible sur AWS Marketplace. Kaleido s’adresse aux entreprises qui souhaiteraient déployer leur propre réseau blockchain robuste et sécurisé en formant leur propre consortium autour d’une blockchain privée avec d’autres entreprises partenaires et parties prenantes. Kaleido a en outre la particularité de proposer un «mode double» d'utilisation du protocole Ethereum en activant des systèmes privés, autorisés, et de les raccorder sur le registre Ethereum public. La plateforme peut aussi se connecter à d'autres services populaires d'AWS (dont Amazon EMR pour l'analytique et Amazon S3 pour le stockage). Kaleido promet le déploiement accéléré d’une blockchain en production, en proposant un service managé qui va au-delà des scripts ou modèles prédéfinis, assure ConsenSys.

Pour les entreprises qui souhaiteraient davantage expérimenter et passer par d’autres protocoles blockchain, AWS a aussi récemment lancé une offre de création de réseau blockchain «en quelques clics» sous forme d’une série de templates, des modèles permettant de créer et déployer «rapidement et facilement» des blockchains sécurisées à l'aide de frameworks open source au choix (Ethereum ou Hyperledger Fabric). L’objectif est également ici de simplifier la vie des développeurs et leur permettre l’économie d’une configuration manuelle du réseau. Les modèles choisis sont déployés sous forme de conteneurs sur un cluster Amazon Elastic Container Service (ECS), ou directement sur une instance EC2 exécutant Docker, explique le fournisseur.

Configuration automatisée d’une blockchain sur Azure

AWS n’est pas le seul leader du cloud à vouloir accélérer le développement d’applications blockchain. La conférence Build 2018 a été l’occasion pour Microsoft de lancer la preview d’Azure Blockchain Workbench, qui promet également aux développeurs d’accélérer la mise au point d’application blockchain, en se reposant sur le cloud Azure. A l’instar de l’offre de modèles d’AWS, Workbench propose différents templates de flux de travail pour un codage minimal. Workbench automatise la configuration de l'infrastructure, permettant de déployer le registre distribué et de mettre en place le réseau «en quelques clics». La firme de Redmond explique que cette solution est idéale pour l’exploration en phase de développement/test. Workbench supporte pour l’heure le protocole Ethereum, mais d’autres technologies blockchain conçues pour une utilisation en entreprise vont suivre, à l’instar de Hyperledger Fabric et de Corda du consortium R3.

Le réseau blockchain prédéfini s’intègre avec d’autres services Azure nécessaires à la création d’une application opérationnelle. Les identités blockchain s’associent ainsi à Azure Active Directory et les clés privées se stockent avec Azure Key Vault. «Les outils de signature, de hachage et de routage transforment les messages dans le format attendu par l’API native de la blockchain», souligne encore Microsoft. En outre, les workflows de blockchain peuvent s’intégrer à d’autres applications existantes créées avec l’écosystème Microsoft, à l’aide des services Microsoft Flow et Logic Apps.

Webcode
DPF8_92519