Correction de bugs

1,1 million de francs pour une IA suisse qui suggère des améliorations du code logiciel

| mise à jour

La start-up zurichoise DeepCode a levé 1,1 million de francs. Un financement qui lui permettra d’accélérer le développement de son intelligence artificielle qui permet de corriger et nettoyer du code logiciel.

(Source: Dmitry Nikolaev / Fotolia.com)
(Source: Dmitry Nikolaev / Fotolia.com)

Spin-off de l’EPFZ, la start-up DeepCode a levé 1,1 million de francs au cours d’un tour de table menée par la société de capital-risque allemande btov Partners. Thomas Hofman, entrepreneur et professeur à l’EPFZ, ainsi que Joachim Schoss, fondateur de Scout24, font partie des investisseurs.

DeepCode a développé une plateforme qui se base sur l’intelligence artificielle pour analyser le code logiciel et suggérer des améliorations. Fondée en 2016, la firme entend profiter de ce financement pour étoffer son équipe, développer sa plateforme et continuer à s’investir dans la recherche en matière d'apprentissage machine au service de la programmation.

La start-up zurichoise a lancé une version bêta de sa solution en avril. Pour suggérer aux développeurs des corrections pertinentes pour nettoyer ou améliorer leurs codes, l’IA de DeepCode analyse des millions de codes en open source afin d’apprendre les meilleures pratiques en corrections de bugs et refactoring. La solution fonctionne avec les langages Javascript, Java et Python. D’autres langages vont suivre.

Webcode
DPF8_92556