PropTech

La start-up Neho veut «disrupter» la vente de biens immobiliers

| mise à jour

Grâce à une plateforme numérique rendant plus efficace le processus de vente d’un bien immobilier, la start-up lausannoise Neho promet un accompagnement professionnel des propriétaires à des prix cassés.

Neho, une jeune pousse basée à l’EPFL, s’attaque au marché du courtage immobilier. Grâce à une plateforme numérique simplifiant et rendant plus efficace les différentes étapes de la vente d’un bien, la jeune pousse promet de casser les prix en facturant un forfait fixe au propriétaire, bien plus avantageux que les commissions perçues par les agences. Selon Neho, les tarifs élevés pratiqués usuellement s’expliquent à la fois par les frais fixes très importants des agences et par le fait que, ne concluant qu’un contrat sur trois, elles «se rattrapent» sur les mandats conclus. «L’équipe Neho veut mettre un terme à des pratiques archaïques et redonner contrôle et pouvoir au propriétaire», promet la jeune pousse sur son site.

Prise en charge professionnelle et processus automatisé

Neho souligne que sa plateforme ne se substitue pas aux professionnels, qui interviennent de l’évaluation du bien sur place, à la conclusion de la vente en passant par les visites pour les acheteurs potentiels.

En coulisse, la plateforme automatise et simplifie en revanche un grand nombre de tâches. Comme la création du matériel promotionnel (page web, plaquette de vente, visite virtuelle, annonce) et sa diffusion sur les plateformes de vente en ligne. La solution gère également le partgae de documents, les offres et contre-offres entre acheteurs et agents, ainsi que la prise de rendez-vous pour les visites (voir ci-dessous).

Tags
Webcode
DPF8_81563