Allemagne

Google et Facebook soupçonnés d’abus de position dominante dans la pub en ligne

| mise à jour

La Comco allemande ouvre une enquête sur le marché de la pub en ligne, notamment afin de déterminer si Google ou Facebook abusent de leur position.

(Source: Pixabay.com)
(Source: Pixabay.com)

L'Office allemand anti-cartel (Bundeskartellamt) monte au front contre Google et Facebook. En cause, les soupçons de position dominante occupée par ces géants du web sur le secteur de la publicité en ligne.

L’enquête ouverte par le Bundeskartellamt s’intéressera au secteur dans son ensemble sur le marché allemand, toutefois la question du duopole Facebook-Google sera examinée de près. «Aujourd'hui, la publicité en ligne est un système complexe, constitué de formes de publicité très différentes et très techniques», déclare le président de l’Office Andreas Mundt. Avant de souligner que de grandes entreprises telles que Google ou Facebook ont émergé et pris une position considérable «ce qui, selon certains acteurs du marché, a permis de mettre en place des systèmes fermés.» Les autorités allemandes de la concurrence comptent donc étudier la situation afin de déterminer si de tels systèmes fermés existent bel et bien.

Google et Facebook dominent clairement le marché publicitaire online. Une étude menée par le cabinet d’étude de marché WARC, a récemment indiqué que le duopole représente désormais 61% des dépenses publicitaires online. Les deux firmes détiennent par ailleurs 23% du marché publicitaire mondial, tous supports confondus.

Webcode
DPF8_78899