Sphère privée

Facebook adapte sa politique de confidentialité à la RGPD

| mise à jour

Facebook va proposer un «centre de confidentialité» regroupant les principaux paramètres relatifs à la sphère privée. Le réseau social va aussi fournir des ressources visant à aider les entreprises européennes à se conformer à la RGPD.

(Source: pexels.com)
(Source: pexels.com)

Dans le cadre du Data Privacy Day qui a eu lieu ce 28 janvier, Facebook a dévoilé plusieurs mesures autour de la protection des données. Le réseau social a notamment annoncé l’introduction prochaine d’une nouvelle fonctionnalité se présentant comme un centre regroupant les principaux paramètres de confidentialité. En outre, Facebook a pour la première fois publié un document résumant les différents principes de confidentialité au cœur de ses préoccupations.

Basé sur le feedback de nombreux utilisateurs et spécialistes de la sphère privée, le «centre de confidentialité» s’inscrit dans un effort plus large consistant à fournir aux utilisateurs de Facebook un maximum d’outils et de connaissances en matière de confidentialité des données. Des campagnes pédagogiques sont dès à présent menées sur le réseau, notamment via des vidéos explicatives sur des sujets importants relatifs à la vie privée, dont la façon de contrôler les informations que Facebook utilise pour cibler les publicités, ou encore les façons de réviser et supprimer les anciens messages postés sur le réseau.

Workshops pour les PME d’Europe

La firme de Mark Zuckerberg se prépare ainsi à la RGPD (la nouvelle réglementation européenne en matière de protection des données), qui entre en vigueur fin mai. Facebook va d’ailleurs partager son expérience de mise en conformité avec la RGPD, en développant des ressources visant à aider les entreprises à gérer les principes de confidentialité pour leurs services. Dans ce cadre, le réseau social va organiser des workshops destinés aux PME et mettant l'accent sur le nouveau règlement européen en matière de protection des données.

Ces mesures annoncées par Facebook s’inscrivent dans une suite d’initiatives semblables, notamment du côté de Google et Amazon. Les deux firmes ont par exemple mis à dispositions de nouvelles options pour permettre aux utilisateurs de mieux gérer la façon dont leurs données sont traitées. Citée par le New York Times, Véra Jourova, commissaire européenne à la justice, aux consommateurs et à l'égalité des genres, remarque que les géants de la tech US n’ont pas d’attitude de rejet face aux contraintes imposées par la RGPD. Au contraire, la commissaire précise que ces fournisseurs américains sont désireux de comprendre comment ils peuvent exactement se conformer à la réglementation.

Webcode
DPF8_78035