Drones en ville

L’Université de Zurich enseigne aux drones à circuler en toute autonomie dans le trafic urbain

| mise à jour

L’Université de Zurich a développé DroNet, un algorithme d’intelligence artificielle qui permet aux drones de circuler de manière autonome à travers le trafic urbain.

Les drones développés par l’UZH n'intègrent pas de capteurs, mais sont dotés de petites caméras standard que l’on retrouve dans les smartphones.
Les drones développés par l’UZH n'intègrent pas de capteurs, mais sont dotés de petites caméras standard que l’on retrouve dans les smartphones.

Des chercheurs de l’Université de Zurich (UZH) et du Pôle de recherche national (PNR) Robotique ont mis au point DroNet, un algorithme d’intelligence artificielle permettant aux drones de circuler de manière autonome à travers le trafic urbain. Basé sur le Deep Learning, l’algorithme s'est affiné en s'entraînant à l'aide d'une importante base de données constituée de séquences de vélos et voitures circulant en milieu urbain. En imitant leur façon de circuler, le drone a appris automatiquement à respecter les règles de sécurité, évitant les sens inverse et s’arrêtant devant des obstacles tels que des piétons, une zone en travaux ou d’autres véhicules bloquant sa route. «Les drones apprennent non seulement à naviguer dans les rues de la ville, mais aussi dans des environnements complètement différents, où ils n’ont jamais appris à le faire, tels que les parkings et les couloirs de bureaux», explique l’UZH.

Les drones développés par l’UZH n'intègrent pas de capteurs, mais sont dotés de petites caméras standards que l’on retrouve dans les smartphones. L’algorithme produit deux outputs pour chaque image en input, soit un angle de braquage permettant au drone de naviguer en évitant les obstacles et une probabilité de collision permettant au drone de reconnaître les situations dangereuses et de réagir rapidement. «DroNet reconnaît les obstacles statiques et dynamiques et peut ralentir pour éviter de tomber dessus. Cet algorithme nous permet de faire un pas en avant vers l'intégration des drones autonomes dans notre quotidien», explique Davide Scaramuzza, Professeur de Robotique et de Perception à l’UZH.

Tags
Webcode
DPF8_77203