e-commerce

Richemont veut renforcer sa présence en ligne en rachetant Yoox Net-a-porter

| mise à jour

Le champion du luxe suisse Richemont lance une offre publique d'achat pour acquérir les parts de la plate-forme de vente en ligne italienne Yoox Net-a-porter (YNAP) qu'il ne possède pas encore. Coût de l'opération: 2,7 milliards d’euros.

Le groupe Richemont a annoncé ce 22 janvier sur son site son intention de prendre le contrôle total de Yoox Net-a-porter (YNAP), entreprise de distribution de vêtements par internet

Le géant genevois du Luxe possède déjà 50% de cette pépite du e-commerce basée à Milan depuis la fusion en mars 2015 de la start-up italienne Yoox avec Net-a-porter, filiale de Richemont… Mais les droits de vote du groupe suisse dans cet ensemble étaient limités à 25%. Avec cette offre publique d’achat, le président de Richemont Johann Rupert veut reprendre la main et compte «renforcer la présence de Richemont sur la distribution en ligne, dont l'importance devient cruciale pour répondre aux besoins des consommateurs de produits de luxe», explique dans un communiqué. Il assure aussi que «Yoox Net-a-porter restera indépendante afin de demeurer une plate-forme neutre et très attractive pour les marques de luxe tierces.»

Le groupe suisse dépenserait près de 2,7 milliards d’euros pour acquérir à 38 euros chaque action qu’il ne possède pas encore de YNAP. L’opération représente une surcote de 26% des titres de YNAP qui valoriserait l’entreprise italienne à 3,6 milliards d’euros. Officiellement, le patron de YNAP se réjouit de cette annonce:

Webcode
DPF8_76655