Cloud public

Azure et AWS ouvrent des datacenters en France

| mise à jour

Microsoft Azure et Amazon Web Services annoncent la disponibilité de leurs cloud depuis des datacenters situés en France.

Carte des régions disponibles pour le cloud Azure. (Source: Microsoft)
Carte des régions disponibles pour le cloud Azure. (Source: Microsoft)

A quelques jours d’intervalle, deux leaders du secteur du cloud public anticipent les besoins des entreprises européennes, alors que le Règlement sur la protection des données (GDPR) s’apprête à entrer en vigueur. Ainsi, Microsoft et Amazon Web Services (AWS) ont annoncé l’ouverture d’infrastructures en France.

Microsoft propose la disponibilité de son cloud Azure depuis deux datacenters en France. Une offre pour l’heure disponible à la demande en mode preview, ouverte à tous les clients et partenaires à l’international. Les deux datacenters se trouvent à Paris (région France-Centre) et à Marseille (région France-Sud). Le premier permet de déployer des ressources IaaS et peut être jumelé avec le second pour la reprise après sinistre.

AWS a de son côté également annoncé l’ouverture d’une région France, disponible dès à présent et reposant sur une infrastructure de trois datacenters séparés, situés en région parisienne. CEO d’AWS, Andy Jassy explique avoir observé une demande de plus en plus forte de clients français désirant faire appel à AWS pour aussi pouvoir exploiter les charges de travail les plus sensibles à la latence, de même que pour héberger des données se devant de rester sur sol hexagonal. Parmi les dizaines de milliers de clients français avancés par AWS, le fournisseur cite notamment LafargeHolcim, Canal+, Schneider Electric, SNCF, Societe Generale ou encore TF1.

Webcode
DPF8_74104