Co-working et rencontres

En achetant Meetup, WeWork optimise le taux d’occupation de ses bureaux

| mise à jour

Service de location d’espaces de co-working en vogue, WeWork a acquis la plateforme Meetup, consacrée à l’organisation de rencontres thématiques.

Un espace WeWork à Los Angeles. (Source: WeWork)
Un espace WeWork à Los Angeles. (Source: WeWork)

Fondée en 2010 et basée à New York, la compagnie WeWork a le vent en poupe. Selon Forbes, la société est valorisée à 20 milliards de dollars après avoir levé 760 millions de dollars. Spécialisé dans le co-working, WeWork compte environ 3'000 employés. La compagnie propose des espaces réaménagés et services logistiques dans plus de 255 bureaux et 58 villes dans le monde (mais pas encore en Suisse). Diversifiant progressivement ses activités, WeWork vient de faire l’acquisition de la plateforme Meetup, consacrée à l’organisation de rencontres entre personnes partageant un intérêt commun.

Le montant du rachat n’est pas dévoilé. Meetup assure que son site web et ses applications continueront d'exister. Le cofondateur et CEO Scott Heiferman reste aux commande de la compagnie et de son équipe de 200 collaborateurs.

Selon les deux prestataires, les utilisateurs de Meetup font de plus en plus appel aux espaces et services de WeWork: en 2017, quelque 100'000 personnes auraient ainsi pris part à des meetups dans des espaces WeWork (souvent après les heures de bureau). Le spécialiste du coworking va désormais pouvoir élargir son offre dans ce sens. Adam Neumann, CEO de WeWork, explique: «WeWork et Meetup ont la possibilité d'utiliser la technologie pour créer des façons nouvelles et novatrices de rassembler les gens et créer une plus grande communauté.»

Webcode
DPF8_71764