Face ID

Un masque imprimé en 3D peut déverrouiller l’iPhone X

| mise à jour

Des experts en cybersécurité ont démontré la vulnérabilité de Face ID. Ce système de déverrouillage de l’iPhone X, basé sur la reconnaissance faciale, pourrait être facilement dupé à l’aide d’un masque imprimé en 3D.

Un masque imprimé en 3D peut berner Face ID. (Source: Bkav)
Un masque imprimé en 3D peut berner Face ID. (Source: Bkav)

Les possesseurs de l’iPhone X devraient y réfléchir à deux fois avant d’activer Face ID. Depuis son lancement, certains sceptiques doutent de la fiabilité absolue de ce système de déverrouillage par reconnaissance faciale. Dont Edward Snowden, qui a fait savoir sur Twitter que le scan facial était une technologie faillible. Des tests conduits notamment par le site spécialisé Mashable lui ont donné raison, en montrant qu’un jumeau de l’utilisateur pouvait berner Face ID. D’autres expériences avec des jumeaux n’ont toutefois par abouti au même résultat, dont celle relayée par le site Business Insider.

Certains spécialistes en cybersécurité se sont également appliqués à savoir s’il était possible de duper Face ID avec un masque imprimé en 3D. Dont les experts de la firme vietnamienne Bkav, qui auraient réussi à tromper la reconnaissance faciale de l’iPhone X avec un masque. Un premier test n’ayant pas convaincu tout le monde, une seconde démonstration vient d’être publiée par la firme. Laquelle a cette fois fait appel à un masque 3D (représentant le visage d’un expert de Bkav) constitué de poudre minérale et agrémenté d’images 2D en guise d’yeux. Une vidéo postée par la firme montre qu’après avoir correctement réinitialisé Face ID avec le visage du testeur (pour prouver qu’aucun apprentissage par la technologie biométrique n’entrait en jeu), l’iPhone X est déverrouillé sans problème en plaçant la réplique 3D de l’utilisateur face à la caméra.

Webcode
DPF8_71611