Automatisation collaborative

ABB et Kawasaki redoublent d’efforts pour les robots à double bras

| mise à jour

Les groupes industriels ABB et Kawasaki vont collaborer, à la fois sur la plan technique et celui de la communication, pour œuvrer au développement des robots collaboratifs.

Yasuhiko Hashimoto (à gauche), Directeur de la division robotique de Kawasaki, et Per Vegard Nerseth, son homologue chez ABB, entourés des robots «duAro» et YuMi (Source: ABB)
Yasuhiko Hashimoto (à gauche), Directeur de la division robotique de Kawasaki, et Per Vegard Nerseth, son homologue chez ABB, entourés des robots «duAro» et YuMi (Source: ABB)

Le groupe suisse ABB s’allie à Kawasaki Heavy Industries, également spécialisé dans l’automatisation industrielle. L’objectif de ce partenariat est un partage de connaissances et la promotion des robots collaboratifs, les «cobots». En particulier ceux à double bras, tels que les modèles YuMi d’ABB et «duAro» de Kawasaki.

Le concept de robotique collaborative a pour objet de permettre aux collaborateurs humains et aux robots de faire équipe en mettant à profit leurs forces propres, expliquent les deux partenaires. Lesquels continueront dans le cadre de leur partenariat à fabriquer et commercialiser leurs propres offres robotiques indépendamment, tout en collaborant sur des opportunités techniques et des campagnes de sensibilisation. Ces dernières viseront à renseigner le grand public, les ONG et responsables politiques sur les avantages de l'automatisation collaborative, lit-on dans le communiqué. ABB et Kawasaki vont aussi s’atteler à la mise au point d’approches industrielles communes en matière de sécurité, de programmation et de communication.

Effective dès à présent, la coopération des deux groupes s’inscrit également dans une collaboration transfrontalière, ABB étant selon ses dires le plus grand fournisseur de robots en Europe et Kawasaki l'un des géants du secteur industriel asiatique. Directeur de la division robotique d’ABB, Per Vegard Nerseth note que dans le contexte actuel du domaine de la robotique, marqué par un développement et des changements rapides, il est nécessaire de trouver de «nouvelles façons novatrices de travailler ensemble et de créer des approches industrielles communes.» Son homologue chez Kawasaki, Yasuhiko Hashimoto, souligne que les «cobots» se profilent comme une réponse aux problèmes de pénuries de main-d'œuvre et de population vieillissante.

Webcode
DPF8_71573