Messagerie sécurisée

Protonmail chiffre aussi les listes de contacts mail

| mise à jour

La start-up genevoise Protonmail permet désormais de protéger par chiffrement les infos de contact associées à une adresse mail.

Les champs d'un contact protégés sont cryptés de telle sorte que seul l'utilisateur peut les déchiffrer. (Source: Protonmail)
Les champs d'un contact protégés sont cryptés de telle sorte que seul l'utilisateur peut les déchiffrer. (Source: Protonmail)

Avec la version 3.12 de son service de mails chiffré, Protonmail introduit une nouvelle fonctionnalité présentée comme «une première mondiale». La start-up genevoise agrémente sa solution de messagerie sécurisée d’un gestionnaire de contacts protégé par chiffrement à «accès nul». C’est-à-dire que «les champs de contacts protégés sont cryptés de telle sorte que vous seul pouvez les déchiffrer et les lire, même Protonmail ne peut pas les lire», explique la start-up.

Le chiffrement des contacts s’applique aux autres données liées à une adresse mail, celle-ci ne pouvant pas être cryptée, explique Protonmail, étant donné que le service doit nécessairement connaître l’adresse de l’émetteur pour transmettre un message au destinataire. En plus de protéger les données associées à des contacts, la nouvelle fonctionnalité utilise des signatures numériques pour vérifier l'intégrité des données de contacts. Cette vérification par signature numérique garantit que personne n’est en mesure de modifier frauduleusement des contacts.

Vers une gestion native de PGP

Le chiffrement appliqué au gestionnaire de contacts constitue une première étape, explique Protonmail. Pouvoir associer des clés de chiffrements publiques aux contacts va permettre au service de proposer la gestion native du logiciel de chiffrement PGP (Pretty Good Privacy).

Webcode
DPF8_70554