Migration cloud

Microsoft lance des services pour déplacer les applications et environnements VMware dans Azure

| mise à jour

Microsoft inaugure des services tant pour migrer les applications virtualisées avec VMware que pour héberger vSphere dans son cloud Azure.

Microsoft crée la surprise en lançant plusieurs services pour inciter les nombreuses entreprises utilisatrices de VMware de déplacer leurs applications et environnements dans Azure. Une alternative à l’offre encore jeune VMware Cloud on AWS. «Nous entendons fréquemment des clients souhaitant déplacer leurs workloads VMware on premise vers Azure. Qu’il s’agisse de migrer des applications basées sur VMware dans Azure, de les intégrer à Azure ou de déployer VMware sur l’infrastructure Azure», explique Corey Sanders, Director of Compute de Azure.

Migration, intégration, hébergement complet

Microsoft annonce concrètement trois services pour répondre à cette demande. Disponible à partir du 27 novembre, Azure Migrate accompagne les entreprises dans la migration. Avec d’abord, la visualisation des dépendances des applications dans différentes VM et leur dimensionnement pré-migration. Et ensuite la migration à proprement parler des workloads Windows Server et Linux vers Azure, ainsi que celle des serveurs SQL et bases de données Oracle vers Azure SQL Database.

Une fois les workloads VMware déplacés dans son cloud, ils peuvent être modernisés (containers, microservices) et profiter de divers services de gestion d’Azure, tels que le backup, la reprise après sinistre ou la gestion sécuritaire.

Plus inattendu, le troisième service annoncé par Microsoft propose tout bonnement de faire tourner le stack VMware complet sur l’infrastructure d’Azure. Un service qualifié d’intermédiaire et destiné aux workloads plus compliqués à migrer dans le cloud. Ce service sera proposé en partenariat avec une entreprise certifiée VMware dont le nom n’a pas été divulgué.

Webcode
DPF8_70316