Nouvel assortiment

Brack.ch se diversifie dans les mueslis et spaghettis

| mise à jour

Spécialisé à l’origine dans les produits technologiques, l’e-shop suisse Brack.ch va bientôt vendre un assortiment d’aliments non périssables.

Brack.ch propose déjà des produits pour bébé (dont des aliments complémentaires) depuis 2016. (Source : Brack.ch)
Brack.ch propose déjà des produits pour bébé (dont des aliments complémentaires) depuis 2016. (Source : Brack.ch)

Boutique en ligne suisse initialement spécialisée dans les produits TIC et multimédias, Brack.ch continue de se diversifier. Selon des informations d’abord publiées par la Luzerner Zeitung puis relayées par le site Inside-channels.ch, l’e-shop appartenant au groupe alémanique Competec se prépare à vendre un nouvel assortiment de produits alimentaires non périssables. Une information confirmée à ICTjournal par Daniel Rei, porte-parole de Competec. Qui précise que la nouvelle offre sera lancée courant 2018, à l’échelle nationale.

Le nouvel assortiment exclura donc les aliments nécessitant d’être conservés au frais ou congelés, et pourrait inclure des pâtes, des conserves, des boissons ou encore des boîtes de céréales. La liste exacte des produits reste à définir, la responsable de ce nouveau segment Food venant de prendre ses fonctions. Brack.ch est en outre encore en quête d’un Chef de Produit Junior.

Un développement logique

Le porte-parole explique à la rédaction que cette diversification dans les produits alimentaires constitue une étape assez logique, dans le cadre d’un processus de développement initié depuis longtemps. Thé et café avaient été ajoutés au site en 2008 déjà, puis d’autres biens de consommation comme du shampoing en 2014, ou encore des produits pour bébé (dont des aliments complémentaires) en 2016.

Il y a un an, Brack.ch lançait un bouton connecté pour que les clients puissent commander d'une simple pression des consommables dont ils ont régulièrement besoin. Le porte-parole souligne que les produits alimentaires non périssables s’appliquent tout à fait à ce mode d’achats en ligne.

Pas de produits frais au programme

Bien que Brack.ch ne planifie pas de vendre des produits frais, le nouvel assortiment fera en partie concurrence aux magasins en ligne Leshop.ch ou Coopathome.ch. Deux services que Brack.ch devance déjà sur le marché de l’e-commerce suisse, dominé par Digitec, Zalando et Amazon.de, selon les chiffres d’affaires 2016 publiés par le cabinet de conseil Carpathia. Brack.ch pointe juste derrière Nespresso, à la 5ème place, avec 247,5 millions de francs.

Webcode
DPF8_68100