Insurtech

Bâloise investit dans la modélisation 3D pour mesurer l’état des biens immobiliers

| mise à jour

L’assureur Bâloise fait l’acquisition de la start-up américaine Insurdata dans le cadre de sa collaboration avec la société de conseil Anthemis. La jeune pousse propose une solution 3D pour mesurer les risques d’assurance des biens immobiliers.

(Source: Lorenzo Bollettini / Unsplash.com)
(Source: Lorenzo Bollettini / Unsplash.com)

Bâloise a fait l’acquisition de la start-up américaine Insurdata, spécialisée dans la réalité augmentée et la modélisation 3D. La transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, a été menée de concert avec la société de conseil et d’investissement britannique Anthemis. Insurdata se sert de la réalité augmentée et de la modélisation 3D pour évaluer les risques possibles liés aux biens à assurer. Pour ce faire, elle recueille des données sur la conception des bâtiments, leur construction et leur environnement local. La solution proposée par Insurdata détermine par exemple si un bâtiment court le risque d’être détruit par une catastrophe naturelle telle qu'un tremblement de terre ou une inondation, explique l’assureur.

L’acquisition de la jeune pousse entre dans la stratégie d’investissement «Simply Safe» de Bâloise. Pour rappel, l’assureur bâlois avait annoncé en février dernier son partenariat avec Anthemis Group dans le but de réaliser des investissements fintech ciblés à hauteur de 50 millions de francs.

«Grâce à la technologie d'Insurdata, nous serons bientôt mieux placés pour évaluer les risques auxquels une propriété individuelle est exposée. Par conséquent, nous pouvons définir des mesures préventives pour les propriétés à risque. De plus, les clients bénéficient d'un modèle de tarification sur mesure et transparent: si leur propriété est située dans une zone à faible risque, par exemple, ils paient moins pour leur couverture d'assurance», explique Sibylle Fischer, Strategic Investment Manager chez Bâloise.

L’assureur bâlois n’est pas le premier à se servir de nouvelles technologies pour mesurer les risques d’assurance liés à un bien immobilier. Son concurrent Zurich Assurance a lancé en 2015 un outil web de mesure des catastrophes naturelles. Le «Radar des dangers naturels» a d’ailleurs reçu la médaille de bronze au Best of Swiss Web 2016, dans la catégorie innovation.

Webcode
DPF8_66738