Expansion

Le prestataire IT français Hardis ouvre une filiale à Genève

| mise à jour

Le groupe français Hardis, spécialisé dans les services numériques pour entreprises, ouvre une filiale à Genève. Hardis Group Switzerland comptera une vingtaine de collaborateurs d’ici fin 2018.

Siège social de Hardis Group à Grenoble. (Source: Christian Morel)
Siège social de Hardis Group à Grenoble. (Source: Christian Morel)

Le groupe français Hardis, spécialisé dans le conseil et les services numériques pour entreprises, ouvre une filiale à Genève. Cette implantation marque la volonté de la société de développer davantage ses activités sur le territoire helvétique, explique Hardis. Pour l'heure, le directeur, Anthony Favre, gère seul la nouvelle antenne, mais le groupe souhaite engager une vingtaine d’employés d’ici la fin de l’année 2018.

Hardis proposera en Suisse romande l’ensemble de ses offres d’innovation, et de transformation des modèles d'affaires et des systèmes d’information par le cloud, explique la société. La filiale proposera en outre des services de co-création et d’intégration d’applications métiers s’appuyant sur des plateformes telles que Salesforce, Amazon Web Services, Google et Microsoft Azure. «En Suisse, comme en France, nous nous adresserons tout particulièrement aux acteurs de la distribution, des biens de grande consommation, du luxe, de la banque, de l’assurance et de la finance, auprès desquels nous avons développé des expertises métiers», explique Nicolas Odet, CEO de Hardis Group et président de Hardis Switzerland.

Le groupe, dont le siège est à Grenoble, compte déjà plusieurs clients suisses dont la Caisse cantonale valaisanne d'allocations familiales (CIVAF), les Laiteries Réunies, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Banque Mirabaud. A l'international, Hardis collabore avec des sociétés telles que Schneider Electric, BNP Paribas, Société Générale, L'Oréal, Intersport, Moët Hennessy ou La Redoute.

Webcode
DPF8_65045