Outsourcing bancaire

Avaloq va licencier 37 collaborateurs

| mise à jour

Avaloq Sourcing va licencier 37 collaborateurs, notamment à Nyon. En outre, la banque Edmond de Rothschild utilise désormais l’Avaloq Banking Suite en Suisse.

Les bâtiments d'Avaloq à Zurich.
Les bâtiments d'Avaloq à Zurich.

Filiale d’Avaloq spécialisée dans l’outsourcing bancaire, Avaloq Sourcing va licencier des collaborateurs à Nyon, Lugano et Adliswil (Zurich), a révélé inside-it.ch, évoquant un plan de 60 collaborateurs.

Mise à jour du 20/11/2017: La supression d’emplois sera de moindre ampleur, indique à ICTjournal un porte-parole du groupe. Suite à la procédure de consultation avec les représentants des employés, les licenciements prévus concerneront 37 personnes. Le porte-parole précise que les mesures d'atténuation inclues, notamment, des retraites anticipées et des transferts vers d'autres postes au sein d'Avaloq Sourcing (Suisse & Liechtenstein) Ltd. ou du groupe Avaloq.

Cause de cette suppression d’emplois: la perte de deux clients importants au cours des derniers mois. Au printemps 2016, le banque BSI avaient décidé de passer de la plateforme Avaloq à celle de Temenos. Une migration consécutive à la de fusion de BSI avec la banque EFG, qui travaille avec Temenos depuis 1993. Puis cet été, Avaloq a perdu le contrat d’outsourcing avec Generali Suisse, au profit du prestataire argovien Avectris.

Edmond de Rothschild, nouvelle banque cliente

Avaloq vient en outre d’annoncer que la banque Edmond de Rothschild, basée à Genève, a mise en service avec succès l’Avaloq Banking Suite en Suisse. «Nous nous réjouissons qu’Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. en Suisse ait mis en service l’Avaloq Banking Suite, gérée par notre centre BPO suisse», ajoute Markus Gröninger, Group Chief Global Processing Network d’Avaloq.

Webcode
DPF8_65059