Autorités vs. phishing

Nouvelles mesures contre la cybercriminalité via les sites en .ch

| mise à jour

La révision de l'ordonnance sur les domaines Internet (ODI) devrait permettre de lutter plus efficacement contre l’utilisation frauduleuse de site en .ch et .swiss.

Exemple de fausse boutique en ligne en .ch.
Exemple de fausse boutique en ligne en .ch.

La Confédération se dote de moyens supplémentaires pour lutter contre la cybercriminalité sur des sites internet des domaines .ch ou .swiss. Par exemple contre les e-shops frauduleux en .ch, dont le nombre a cette année nettement augmenté.

Approuvée par le Conseil fédéral, la révision de l'ordonnance sur les domaines Internet (ODI) permettra notamment aux autorités de bloquer non seulement les adresses des sites qui tentent de hameçonner (phishing) les internautes ou qui diffusent des logiciels malveillants, mais aussi celles qui soutiennent indirectement de telles activités.

Les autorités pourront désormais également demander que le trafic à destination d'une adresse Internet potentiellement dangereuse puisse leur être dévié. Ce qui permettra d'identifier les serveurs infectés, d'informer les victimes mais aussi d'analyser le fonctionnement de l'activité criminelle. Autre mesure supplémentaire: la possibilité de refuser l’attribution des noms de domaine .ch et .swiss lorsqu'ils pourraient servir à des fins illicites.

Webcode
DPF8_58422