Programme Dazit

Feu vert à la numérisation des douanes suisses

| mise à jour

Le Conseil des Etats a approuvé le crédit de 393 millions pour la numérisation de l’Administration fédérale des douanes: Au menu, déclarations via smartphone et réduction des coûts opérationnels.

Les voyageurs pourront utiliser le temps d'attente pour remplir leur déclaration de douane sur leur smartphone (photo: AFD).
Les voyageurs pourront utiliser le temps d'attente pour remplir leur déclaration de douane sur leur smartphone (photo: AFD).

Le projet Dazit de numérisation des douanes suisses va pouvoir démarrer. Le Conseil des Etas a donné son aval au crédit de 393 millions de francs du programme, tandis que le National a libéré à ce stade une partie de la première tranche de cette vaste initiative. (71,7 millions)

Le programme Dazit comprend sept projets (portail électronique, gestion du trafic des marchandises, perception des redevances, processus transverses, etc.) qui seront mis en oeuvre entre 2018 et 2026. Ils mobiliseront entre 34 et 59 collaborateurs supplémentaires.

Déclarations sur smartphone et gains d’efficience

La numérisation permettra notamment aux voyageurs d’effectuer leurs déclarations de douane à toute heure avec leur smartphone. La solution compatible avec celle de l’UE leur offrira un accès et un dossier unique avec l’Administration Fédérale des douanes (AFD).

Grâce à la numérisation de ses opérations, l’AFD s’attend à une hausse de 20% de sa productivité et à une réduction de ses coûts administratifs. Le projet Dazit devrait permettre d’épargner 125 millions de francs par an dans le seul domaine du trafic transfrontalier des marchandises.

Webcode
DPF8_57496