Première place

Samsung détrône Intel sur le marché des semi-conducteurs

| mise à jour

Le géant sud-coréen Samsung se place devant Intel et domine le marché des semi-conducteurs au deuxième trimestre.

(Source: pressmaster / Fotolia.com)
(Source: pressmaster / Fotolia.com)

Samsung détrône Intel sur le marché des semi-conducteurs pour le deuxième trimestre 2017. Sur cette période, l’équipementier américain affiche un chiffre d’affaires au deuxième trimestre de 14,8 milliards de dollars, soit 9% de plus que l’an dernier et un bénéfice d’exploitation de 3,8 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 190% depuis 2016. Le bilan de ce dernier reste toutefois moins bon que celui de son principal concurrent, la firme sud-coréenne Samsung qui, pour son secteur des semi-conducteurs, annonce pour la même période un chiffre d’affaires de 15,8 milliards de dollars et un résultat d’exploitation de 7,2 milliards de dollars.

Selon l’agence de presse The Associated Press, Intel a dominé le marché des semi-conducteurs depuis 1992. L’agence souligne qu’à mesure que les ventes d'ordinateurs personnels ont diminué avec la montée des smartphones et d'autres appareils mobiles, les ventes de puces mémoires, dont celles de Samsung, ont augmenté.

L’agence de presse sud-coréenne Yonhap précise en outre que Samsung atteint la première place grâce à ses ventes de puces mémoire telles que les mémoires vives dynamiques (DRAM) et mémoires flash NAND. Des observateurs attribuent ce renversement à la hausse de la demande pour les mémoires DRAM et les disques SSD et à la hausse des prix de ces produits. «Le marché des puces mémoire, produits phares de Samsung, a crû à un rythme plus rapide que celui des processeurs sur lequel Intel se focalise», précise Yohnap.

Tags
Webcode
DPF8_50692