Lunettes connectées

Google relance ses Glass et cible les entreprises

| mise à jour

La société X, filiale d’Alphabet et anciennement Google X Lab, relance sur le marché ses Glass et vise cette fois-ci les entreprises.

Quelque 50 entités, dont DHL, Boeing ou Volkswagen ont participé au programme d’essai de Google.
Quelque 50 entités, dont DHL, Boeing ou Volkswagen ont participé au programme d’essai de Google.

Google relance ses lunettes connectées, les Glass Enterprise Edition, en ciblant spécifiquement les entreprises. Cette nouvelle génération de Glass sont développées et commercialisées par X, anciennement Google X Lab et désormais filiale d’Alphabet. Durant deux ans, les Glass ont été testées par une sélection d'entreprises. Elles sont à présent disponibles pour tous sur le secteur professionnel.

Rappelons que suite à l’échec de ses lunettes connectées auprès du grand public, Google avait mis fin à son programme Glass Explorer en janvier 2015. La firme avait alors précisé qu’elle souhaitait se consacrer au développement d’applications pour lunettes connectées destinées au milieu professionnel. A l’époque, un certain nombre d’experts avait évoqué le rôle pionnier que tenaient les entreprises pour les accessoires connectés. Le potentiel de ce type de produits paraissait déjà prometteur dans des domaines aussi variés que la logistique, l’assemblage et la maintenance industriels, la relation client ou les ressources humaines.

D’autres fabricants s’étaient d’ailleurs déjà positionnés avant Google dans les lunettes connectées pour entreprises. Aujourd’hui, la firme de Mountain View reprend ce marché. Quelque 50 sociétés dont DHL, Boeing ou Volkswagen ont participé au programme d’essai dans le but d’affiner et de développer cette nouvelle génération de Glass.

Cas pratiques

Google cite quelques exemples d’utilisation de ses Glass. Ainsi, le port des lunettes par les employés de DHL qui trient les colis et les séparent dans différents compartiments augmenterait de 15% l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement, grâce aux instructions données via les Glass.

Google a cependant pris un léger retard face à ses concurrents, dont Microsoft, qui, avec son masque de réalité augmentée HoloLens, cible également les entreprises avec des applications de maintenance destinées aux techniciens.

Webcode
DPF8_50773