Confidentialité

Google n’analysera plus les e-mails à des fins publicitaires

| mise à jour

Le géant américain Google a annoncé qu'il ne scannerait plus les e-mails de son service de messagerie Gmail à des fins publicitaires.

Les utilisateurs de Gmail sont actuellement surveillés à des fins publicitaires. En effet, Google a recours à l’analyse d’e-mails afin de déceler les mots clés et cibler la publicité destinée à l’utilisateur.

Le géant américain vient cependant d’annoncer qu’il cesserait l’analyse des e-mails à des fins publicitaires. L’annonce ne concerne que les utilisateurs privés, puisque le scan des e-mails ne s’applique pas aux clients commerciaux utilisant la version payante du service inclus dans G Suite. Si la firme n’annonce pas de date dans son communiqué officiel, elle explique que le scan des e-mails sera abandonné «plus tard dans l’année». Les utilisateurs de Gmail devront par ailleurs, s’ils ne souhaitent plus voir apparaître des publicités, modifier les paramètres de leur compte.

Google n’arrête pas pour autant le scan d’e-mails

Est-ce que Google arrêtera pour autant de lire les e-mails? La question se pose. Plusieurs médias spécialisés font en effet remarquer à cet égard que Google lit les e-mails à d’autres fins. L’app Google sur smartphone, par exemple, se base sur les courriels des compagnies aériennes et des sites de réservation de voyage pour envoyer des notifications. Par exemple quand un vol est retardé. De même, Google Agenda ajoute automatiquement des réservations de restaurants et événements similaires à votre calendrier en fonction des emails reçus. Google doit également scanner d’une manière ou d’une autre les emails pour les identifier en tant que spam ou courriel malveillant.

Malgré ce premier pas, le géant Google se garde donc bien de garantir aux 1,2 milliard d’utilisateurs de son service de messagerie une confidentialité intégrale.

Tags
Webcode
DPF8_47321