Grounding forcé

Panne IT chez British Airways: la faute à l’outsourcing?

| mise à jour

British Airways se relève d’une importante panne IT officiellement due à un problème d’alimentation. Certains évoquent la conséquence possible de la suppression d'effectifs IT remplacés par des services d’outsourcing.

La panne IT qui a touché British Airways a fait les gros titres ces derniers jours. L’incident, qui a provoqué le chaos dans les aéroports londoniens de Heathrow et Gatwick, a impliqué l’annulation de plusieurs centaines de vols et causé de nombreux retards.

A l’heure où la situation revient à la normale, les causes du chaos continuent d’interroger les médias. Selon la compagnie aérienne, aucune cyberattaque n’est à l’origine du dysfonctionnement de ses systèmes informatiques en charge de la gestion des réservations, des check-in et des bagages. Le problème aurait été causé par une panne au niveau de l’alimentation électrique des systèmes touchés. S’ils ne mettent généralement pas en doute l’inexistence d’opérations malveillantes, plusieurs médias spécialisés dans les TIC, dont The Register, se sont toutefois rapidement demandés pourquoi les systèmes de sauvegarde normalement mis en place n’ont pas permis de résoudre le problème plus rapidement. S’adressant à plusieurs médias britanniques, le CEO de British Airways Alex Cruz a par la suite confirmé que le système de sauvegarde n’avait pas fonctionné comme attendu.

Conséquence de la suppression de quelque 700 postes IT?

Le syndicat GMB n’a de son côté pas tardé à commenter l’incident, estimant que cette panne IT était la conséquence de la suppression par la compagnie de quelque 700 postes IT en 2016. Personnel remplacé par les services d’outsourcing de la firme indienne Tata Consultancy Services. Ce à quoi le CEO de British Airways a rétorqué dans colonnes du Guardian: «Je peux confirmer que toutes les parties impliquées dans le cadre de cet événement particulier n'ont participé à aucun type de sous-traitance dans aucun pays étranger.»

Les risques de la forte dépendance de l'industrie du transport aérien envers les systèmes IT avait déjà été illustré par le passé, notamment au printemps 2013, avec une panne aux conséquences similaires qui avait lourdement affecté American Airlines.

Webcode
DPF8_43019