Blockchain pour entreprises

L'Enterprise Ethereum Alliance accueille 86 nouveaux membres

| mise à jour

L’alliance visant à adapter pour les entreprises la technologie blockchain de contrats intelligents Ethereum accueille 86 nouveaux membres, dont Deloitte, Merck, Toyota et la Banque Nationale du Canada.

Lancée en mars de cette année, l'Enterprise Ethereum Alliance a pour objectif de développer une déclinaison privée de la plateforme blockchain Ethereum en vue de répondre aux besoins spécifiques des entreprises. A l’instar de la chaîne de blocs publique d’Ethereum, la version ciblant les entreprises va permettre d’exécuter de façons automatisée, transparente et sécurisée des contrats intelligents.

L'Enterprise Ethereum Alliance vient d’annoncer l’arrivée de pas moins de 86 nouvelles compagnies en tant que membres. Après notamment Credit Suisse, UBS, JP Morgan, Microsoft, Intel, Accenture et Wipro, toutes déjà membres, cette alliance accueille aujourd’hui d’autres grands groupes de secteurs diversifiés. Dont Merck (entreprise pharmaceutique et chimique), Samsung (plus exactement sa filiale de services IT SDS), Toyota, Rabobank ou encore la Banque Nationale du Canada. Mais aussi le cabinet Deloitte qui, en parallèle, a également rejoint le consortium autour d’une autre blockchain, le projet Hyperledger.

107 millions de dollars pour le consortium R3

En outre, une autre alliance importante d’entreprises en matière de blockchain, le consortium R3, a annoncé avoir bouclé un investissement de 107 millions de dollars, lors d’un tour de table réunissant SBI Group, Bank of America Merrill Lynch et HSBC. Pour rappel, UBS et Credit Suisse sont aussi investis au sein du projet R3.

Tags
Webcode
DPF8_42074