Big data médical

Verily fait appel à 10'000 volontaires pour élargir sa base médicale de données

| mise à jour

Verily a annoncé le lancement d’un nouveau projet visant à collecter les données médicales d’une dizaine de milliers de volontaires.

(Source: Verily)
(Source: Verily)

Verily Life Sciences, filiale du domaine de la santé de la société Alphabet (maison-mère de Google), a annoncé le lancement de son projet Baseline. L’étude, menée en collaboration avec les Universités de Médecine de Duke et de Standford, vise à collecter des informations génétiques sur quelque 10'000 volontaires, qui seront alors suivis pour une durée minimale de quatre ans.

Une large base de données médicales

S’inscrivant dans un concept de big data médical, le projet Baseline a pour but de mettre en place une base de données géante en matière de santé. La petite sœur de Google entend ainsi mieux comprendre les facteurs de transition d’un état de bonne santé vers la maladie. L’un des buts principaux serait alors d’identifier des biomarqueurs de transition, incluant ceux concernant le cancer et les maladies cardiovasculaires. Les candidats se soumettront donc régulièrement à des examens médicaux, mais également à des questionnaires et porteront au poignet une montre connectée de suivi d’activité conçue par Verily.

En plus des données cliniques et physiques, les informations collectées seront également d’ordre environnemental, comportemental, sensoriel, moléculaire ou encore génétique. Des échantillons de sang et de salive seront entre autres collectés.

Webcode
DPF8_37090