PUBLIREPORTAGE Consolidation ERP en collaboration avec SNP

Consolidation et harmonisation

| mise à jour
par Marcus Scott, Managing Director, SNP Suisse

Pour agir sur les marchés globaux et internationaux d'approvisionnement et de distribution et rester compétitives, les entreprises se parent de systèmes ERP efficaces, dont les fonctions doivent être adaptées en continu aux changements de leurs structures. La pression croissante des innovations produits et processus et la numérisation accélérée exigent l’implémentation de mesures supplémentaires. Des solutions ERP harmonisées peuvent y contribuer.

Marcus Scott, Managing Director, SNP Suisse
Marcus Scott, Managing Director, SNP Suisse

Les acquisitions et cessions de parties d'entreprise, la mise en place de centres de services partagés ou la délocalisation géographique de certaines étapes de la chaîne de production figurent parmi les projets de transformation qu’il convient de réaliser rapidement et efficacement. Le retour rapide à une organisation stable avec des processus métiers optimisés et des systèmes d’application consolidés constitue un avantage concurrentiel décisif. Cette agilité doit compter parmi les compétences clés de toute entreprise performante pour réagir de manière optimale aux changements.

Agilité pour l’IT de l’entreprise

Les processus métiers et les applications informatiques qui les supportent sont les facteurs critiques des projets d’harmonisation et de consolidation. Les CIO ne connaissent que trop bien les conséquences de délais de réaction trop longs et de systèmes IT trop rigides. Les responsables IT peuvent faciliter cette transformation en réalisant en amont la migration et la conversion de données ainsi que les analyses des données et processus. Ainsi, les entreprises peuvent reconstruire et documenter les processus directement à partir des données applicatives. Avec la reconstruction, des indicateurs de performance sont aussi accessibles. Ils permettent de comparer les processus, leurs structures et la performance entre les unités organisationnelles et les divers systèmes, constituant ainsi les bases pour la sélection des processus de référence en vue de l’harmonisation et de la consolidation du système ERP.

De la collecte de données à l’analyse exploitable

Qu’ils se soient accumulés au fil du temps ou en raison de ventes et d’acquisitions, les environnements ERP des entreprises se caractérisent souvent par des systèmes et structures hétérogènes et incompatibles. Les processus diffèrent d’un domaine à l’autre, risquant d'augmenter les coûts d’intégration et la durée des programmes d’intégration.

La difficulté de maintenir les systèmes et la complexité accrue de l’environnement entravent l’agilité de l’entreprise, qui n’est pas en mesure de réagir rapidement aux changements. Il est néanmoins impératif de pouvoir ajuster rapidement les systèmes et processus critiques de l’entreprise. Une analyse ad hoc en profondeur permet de mieux planifier et de relever les défis tels que la consolidation et l’harmonisation des processus, des données et des systèmes.

Exploiter le potentiel d’économie

L’implémentation d’une plateforme ERP unifiée commune à toute l’entreprise est une décision de grande portée, puisqu’elle comporte des changements dramatiques au niveau des processus, des structures de l’organisation, des stratégies et des infrastructures de l’entreprise. L’utilisation d’un logiciel standard pour la transformation permet aux entreprises de réduire la durée et les coûts du projet. En outre, les entreprises peuvent accroître ainsi la sécurité du projet et la conformité grâce à la la transparence à tous les niveaux du projet. Lorsqu’ils choisissent un logiciel de transformation, les responsables doivent également veiller à ce que la programmation manuelle soit aussi minime que possible et que la transformation soit autant que possible basée sur des règles et automatisée. En effet, un logiciel adéquat permet de prédire avec précision le projet de transformation et la planification détaillée des scénarii business – y compris l’estimation exacte des charges de travail. Idéalement, le logiciel satisfait en outre à toutes les exigences légales en matière de migration de données comptables importantes.

Selon le modèle d’affaire de l’entreprise, il peut s’avérer important d’associer des données historiques avec le nouveau système. Ainsi, le «Near-Zero-Downtime» est un procédé efficace qui permet de minimiser le temps d’arrêt du système (downtime) et donc de réduire au minimum l'interruption de l’activité normale de l’entreprise. A l’ère de la prolifération constante des données, un bon logiciel de transformation doit aussi être en mesure de gérer d’importants volumes de données. Et si la méthode dispose d’une mémoire de transformation, elle permettra d’utiliser également les bonnes pratiques pour de futurs projets – un potentiel d’économie additionnel pour l’entreprise.

Webcode
DPF8_35686